jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Technologie > Thales dément toute vente d’équipements pour du brouillage radio en (...)

Thales dément toute vente d’équipements pour du brouillage radio en Chine

AFP

lundi 31 mars 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le groupe français Thales a démenti dimanche avoir vendu à la Chine des équipements destinés à brouiller la réception d’émissions de radio.

"Le groupe Thales tient à préciser que Thales Broadcast Multimedia a vendu fin 2002 à la Chine des équipements de radiodiffusion standard dans les bandes des ondes courtes", a indiqué le groupe dans un communiqué.

"Ces équipements, exclusivement conçus pour des émissions de radiodiffusion grand public, sont identiques aux équipements installés dans de nombreux pays dans le monde. Ce sont les seuls équipements vendus par Thales dans ce domaine à la Chine", a-t-il ajouté.

Thales souligne que "ces équipements civils classiques n’ont jamais fait l’objet d’aucune restriction à l’exportation".

En outre, "Thales Broadcast Multimedia n’appartient plus au groupe Thales", a indiqué une porte-parole de Thales à l’AFP, précisant que cette société, leader mondial des émetteurs de radiodiffusion, avait été cédée au groupe Thomson.

En 2004, l’association Reporters sans frontières (RSF) avait indiqué que Thales avait vendu à la Chine du matériel radio utilisé par le gouvernement de Pékin pour brouiller les émissions de plusieurs stations internationales.

Cette accusation a été évoquée de nouveau récemment dans des médias français, en pleine crise au Tibet où des émeutes ont été réprimés par les autorités chinoises.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :