dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Secrets militaires livrés à Pékin : un employé du Pentagone plaide (...)

Secrets militaires livrés à Pékin : un employé du Pentagone plaide coupable

AFP

mardi 1er avril 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Un responsable du ministère américain de la Défense a plaidé coupable lundi d’avoir transmis des secrets militaires américains à un agent travaillant pour la Chine, en échange de nombreux cadeaux.

Gregg William Bergersen, 51 ans, risque jusqu’à 10 ans de prison. Il a plaidé coupable de conspiration en vue de divulguer des informations concernant la défense nationale à des personnes non habilitées, a indiqué le Pentagone dans un communiqué.

M. Bergersen travaillait en tant qu’analyste des systèmes d’armement à l’Agence de coopération de sécurité et de défense, qui est responsable des programmes de ventes d’armes du Pentagone à l’étranger.

Le communiqué indique qu’il a commencé à fournir des informations classées secrètes en mars 2007 à Tai Shen Kuo, 58 ans, un homme d’affaires américain né à Taïwan et basé à La Nouvelle-Orléans.

M. Kuo aurait transmis les informations à un responsable travaillant pour le gouvernement chinois à l’insu de M. Bergensen, mais ce dernier savait que ces informations, dont beaucoup concernaient des ventes d’armes américaines à Taïwan, étaient classées secret défense, selon le communiqué.

"Kuo a cultivé une amitié avec Bergersen, lui accordant des cadeaux, des paiements en liquide, des dîners et de l’argent pour jouer lors de voyages à Las Vegas", poursuit le Pentagone.

M. Bergersen connaîtra sa peine le 20 juin. M. Kuo et un autre membre présumé de la conspiration, Yu Xin Kang, un citoyen chinois, qui sont en détention, pourraient être inculpés pour espionnage.

Le patron du Renseignement américain, Mike McConnell, a récemment accusé les services secrets chinois d’être particulièrement agressifs dans la recherche de technologie et d’informations militaires américaines sensibles.

Le 24 mars, un ingénieur américain d’origine chinoise a été condamné à 24 ans de prison pour avoir fourni des données sensibles provenant de la Défense américaine à la Chine.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :