vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Intelligence économique > Permis d’intelligence

Permis d’intelligence

Hervé Gattegno, Fabien Roland-Lévy et les services du Point, via Veille.com

lundi 7 avril 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Après l’incarcération, la semaine dernière, du commissaire parisien Patrick Moigne, soupçonné d’avoir vendu des informations policières à une société d’enquête privée, le ministère de l’Intérieur cherche à réglementer une profession qui mêle-sous le vocable d’« intelligence économique »- spécialistes de la veille stratégique, agents de sécurité et barbouzes recyclés. A l’étude : un dispositif d’habilitation officielle qui serait imposé non aux sociétés mais aux « consultants » eux-mêmes qui louent leurs services à ces cabinets. Cette sorte de permis professionnel serait délivré par le ministère après enquête de la future Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), née de la fusion des RG et de la DST. Piloté par Alexandre Jevakhoff, l’influent directeur de cabinet de Michèle Alliot-Marie, le projet marque l’échec de la Fédération des professionnels de l’intelligence économique (Fepie), créée en 2005 sous l’égide du gouvernement pour encourager l’autorégulation.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :