lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > GPS : les ministres des Transports de l’UE disent oui au nouveau (...)

GPS : les ministres des Transports de l’UE disent oui au nouveau Galileo

ZDNet.fr

mardi 8 avril 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Les ministres des Transports de l’Union européenne (UE) ont validé, lundi 4 avril, la nouvelle formule du projet de réseau de satellites européen Galileo, censé concurrencer le GPS américain.

« Nous avons envoyé aujourd’hui un signal clair à l’Europe et au monde entier : nous restons fermement engagés envers un service de navigation par satellite de grande qualité d’ici 2013 », a déclaré selon Reuters le ministre des Transports slovène Radovan Zerjav, dont le pays occupe actuellement la présidence de l’UE.

Le projet initial, qui devait être confié à des industriels, a échoué suite à l’incapacité de ces derniers à se mettre d’accord et à accepter les risques financiers. Du coup, ce projet s’est orienté vers un financement totalement public, en s’appuyant notamment sur des fonds de l’UE non utilisés, principalement dans le secteur de l’agriculture.

Les industriels seront toujours mis à contribution, mais uniquement pour l’exploitation du réseau GPS qui restera géré par le Parlement européen, les 27 États membres et un organisme baptisé GIP (Galileo Interinstitutional Panel). L’Agence spatiale européenne devrait lancer un appel d’offres pour des contrats d’exploitation qu’elle espère clore d’ici la fin de 2009.

Galileo disposera d’un budget de 3,4 milliards d’euros.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :