mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Les services secrets danois estiment les menaces terroristes plus (...)

Les services secrets danois estiment les menaces terroristes plus grandes

AFP

jeudi 10 avril 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Les services du renseignement danois (PET) estiment que les menaces terroristes contre les intérêts danois au Danemark et à l’étranger se sont encore accrues après la reproduction des caricatures de Mahomet en février dans la presse danoise.

"Il y a des indications qui montrent que le Danemark fait l’objet d’une attention accrue", écrit le PET, dans sa dernière analyse, affirmant que "des leaders extrémistes à l’étranger souhaitent commettre des actions terroristes contre le Danemark ainsi que contre les Danois et les intérêts danois à l’étranger".

"Il s’agit notamment d’intérêts danois dans des régions où des groupes liés à Al-Qaïda sont actifs, particulièrement dans des pays en Afrique du Nord, au Proche et Moyen-Orient ainsi qu’au Pakistan et en Afghanistan", soulignent les services secrets.

"Ces attaques terroristes peuvent survenir sans avertissement et sans indication préalable de services de renseignements", affirme PET qui exhorte la police nationale à "redoubler de vigilance, notamment aux frontières du royaume".

Pour le chef de PET, Jakob Scharf, "les informations obtenues par (ses) services, le service de renseignement extérieur FE et le ministère des Affaires étrangères indiquent une menace renforcée contre le Danemark et les intérêts danois".

Il n’a pas voulu, sur la chaîne de télévision publique DR1, concrétiser ces menaces, notant qu’il est "bien connu qu’une attaque contre les transports publics est une des formes d’attentats préférées des terroristes."

Le ministère des Affaires étrangères a indiqué de son côté qu’il allait réexaminer ses conseils aux voyageurs vers certains pays, recommandant jeudi à ses ressortissants d’éviter tout voyage non nécessaire vers Alger et de ne pas se rendre dans le reste du pays.

Au moins dix-sept journaux danois avaient publié de nouveau le 13 février une caricature représentant la tête du prophète coiffée d’un turban en forme de bombe à la mèche allumée, déclenchant la colère de nombreux pays musulmans.

Cette publication était destinée à soutenir l’auteur de cette caricature qui faisait l’objet, selon le PET, d’un projet d’assassinat.

Le PET avait déjà indiqué mi-mars dans un précédent rapport que les menaces étaient fortes.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :