mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > La Défense vise 42.000 suppressions d’emplois, confirme (...)

La Défense vise 42.000 suppressions d’emplois, confirme Morin

Gérard Bon, Reuters

lundi 14 avril 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Hervé Morin confirme l’objectif de non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite sur une période de sept ans pour le ministère de la Défense, soit environ 42.000 suppressions d’emplois.

Dans une interview publiée dans l’édition de mardi de La Tribune, le ministre de la Défense précise également que la Délégation générale pour l’armement (DGA) sera placée au coeur du "dispositif exportations."

Interrogé sur le nombre de postes supprimés dans le cadre de la Révision générale des politiques publiques (RGPP), Hervé Morin répond : "Je n’ai pas d’objectif chiffré, ni de quotas. Je veux seulement que la réorganisation du ministère permette d’améliorer l’efficacité de l’ensemble de la structure."

"Quand j’évoque 6.000 personnes civils et militaires par an sur une période de six à sept ans, ce n’est que l’application du non-remplacement d’un départ sur deux partant à la retraite qui s’appliquera à tous les ministères", ajoute-t-il.

Concernant la réforme de la DGA, le ministre souligne que l’objectif de mise en oeuvre se situe "au début de l’année 2009."

Il précise avoir décidé de renforcer le rôle de la DGA dans l’organisation des exportations d’armement et "notamment de lui confier l’instruction des dossiers d’autorisation d’exportation jusqu’alors répartis dans deux services différents du ministère."

L’état-major des armées et la délégation aux affaires stratégiques continueront cependant à donner leur avis sur la pertinence de l’exportation de tel ou tel matériel "au titre de notre sécurité", ajoute le ministre.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :