lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Abkhazie-drone géorgien abattu : Washington se rallie à la version de (...)

Abkhazie-drone géorgien abattu : Washington se rallie à la version de Tbilissi

RIA Novosti

jeudi 24 avril 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Les Etats-Unis sont préoccupés par la violation de l’espace aérien géorgien par un chasseur russe MiG-29 qui, selon la version de Tbilissi, aurait abattu un appareil géorgien sans pilote le 20 avril, lit-on dans une déclaration du porte-parole du département d’Etat américain Sean McCormack.

"Nous réitérons notre soutien intangible à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Géorgie, et l’apparition dans l’espace aérien géorgien d’un MiG-29 russe le 20 avril, sans autorisation de la partie géorgienne, nous préoccupe, ainsi que l’utilisation de cet appareil pour abattre un drone géorgien", indique le document diffusé mercredi à Washington.

Lundi, l’armée abkhaze a annoncé avoir abattu un drone géorgien qui survolait la république. Après avoir nié les faits, l’Armée de l’air géorgienne a par la suite affirmé que le drone avait en réalité été abattu par un chasseur russe MiG-29 au-dessus de la Géorgie. L’Armée de l’air russe a qualifié de "pure invention" les allégations de la partie géorgienne.

"De tels incidents font monter la tension, vont à l’encontre de l’esprit de l’ONU, et menacent de déstabiliser la région du Caucase toute entière", poursuit le document.

Washington demande qu’une enquête soit menée par le Groupe mixte de la Mission d’observation des Nations Unies en Géorgie (UNOMIG), dont l’initiative visant à "renforcer la transparence militaire dans la région" bénéficie elle aussi du soutien américain.

Le document souligne que l’administration américaine "confirme sa préoccupation face aux récentes mesures prises par le gouvernement russe afin de renforcer ses relations avec les autorités abkhazes et sud-ossètes, ce qui constitue un défi lancé à la souveraineté géorgienne et remet en question la capacité de Moscou à assurer le règlement du conflit dans la région".

Le président russe Vladimir Poutine a chargé la semaine dernière son gouvernement d’élaborer une série de mesures d’assistance ponctuelle à la population de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud et de renforcer les contacts avec les autorités de fait de ces régions séparatistes.

"Nous appuyons la volonté de la Russie et d’autres amis du secrétaire général de l’ONU de réduire l’isolement et la pauvreté de la population dans ces régions séparatistes, mais ceci ne peut être obtenu que par le biais d’une étroite coopération avec le gouvernement géorgien, qui est responsable du bien-être de la population vivant sur son territoire", affirme la déclaration américaine.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :