dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Intelligence économique > Intelligence Economique : Ecole Européenne d’Intelligence Economique (...)

Intelligence Economique : Ecole Européenne d’Intelligence Economique : un taux de recrutement de 85% pour un métier qui va exploser en entreprise !

Hugin

dimanche 27 avril 2008, sélectionné par Spyworld

logo

L’Ecole Européenne d’Intelligence Economique, dirigée par Benoît de Saint-Sernin et Frédéric Leclerc, vient de publier les chiffres d’évaluation de la dernière promotion 2007.

Cette formation de 3ième cycle a accueilli des étudiants sélectionnés sur dossier et entretien (taux de 1/8,5 candidats). Cette promotion était composée à part égale de jeunes diplômés et de cadres envoyés par leur entreprise. Enfin, les taux de recrutement constatés après diplôme, s’établissent aux alentours de 85% pour un salaire annuel net situé dans une fourchette de 35 à 42KE.

Au-delà des 85% de taux de recrutement, Benoît de Saint-Sernin insiste sur le fait que " les recrutements interviennent parfois avant la remise du diplôme, comme c’est le cas actuellement pour l’une de nos étudiantes de l’actuelle promotion, qui a déjà signé son contrat de travail pour débuter le mardi 1er juillet 2008 lendemain de l’examen final de l’école."

Des résultats positifs grâce à une pédagogie unique en France.

Aujourd’hui, pour entrer dans le monde de l’entreprise, l’acquis des connaissances ne suffit pas, il faut y associer du savoir-faire.

C’est pourquoi l’EEIE s’attache à tous les niveaux (choix des professeurs et intervenants, organisation des examens, partenaires, etc. ...) à toujours développer la dimension opérationnelle de l’IE.

L’Ecole propose donc une démarche pédagogique unique en France organisée en 3 modules.

Un module méthodologie (450 heures d’enseignement)

Il est dispensé par des professionnels pratiquant tous l’Intelligence Economique en entreprise.

Le module " professionnalisant " (1200 heures d’enseignement)

Pendant ce module, les élèves mènent de vraies missions d’Intelligence Economique comme les consultants juniors des grands cabinets d’IE. Les enseignants sont alors un consortium d’experts à leur disposition et à celle des entreprises. La pédagogie de l’école repose sur ce module professionnalisant. Dans ce cadre les étudiants sont rémunérés (1200 Euros minimum par étudiant).

La promotion 2007 a effectué plus de 35 missions d’intelligence économique.

Un module " d’aide à l’embauche " (45 heures d’enseignement)

" Connaissances " et "savoir-faire " acquis, encore faut-il savoir les valoriser ! C’est pourquoi l’EEIE a mis en place ce module piloté par des cabinets de chasseurs de tête et des coachs spécialisés dans la recherche du premier emploi.

Des immersions sur le terrain et des exercices en condition réelle

Fin mars 2008, un exercice était organisé au sein de l’Ecole, et en partenariat avec l’ESJ Paris. Cette simulation de prise d’otage était organisée par l’EEIE dans le cadre de son programme pédagogique relatif à la gestion de crise. Pour les élèves journalistes de l’ESJ, l’objectif de ce jeu de rôle était d’appréhender le savoir faire face à une actualité chaude dans les conditions du direct tout en respectant l’éthique journalistique.

Une page Internet fournit des éléments de mémoire de cet exercice : http://web.esj-paris.com/index.php/...

En avril 2008, toute la promotion 2008 de l’Ecole Européenne d’Intelligence Economique était à bord du Sous marin Nucléaire Lanceur d’Engins le Vigilant. L’Objectif de cette visite était de comprendre comment la Marine Française avait mis en place concrètement la dissuasion nucléaire. Sur le plan pédagogique, les élèves ont vu comment les marins traitaient en direct toutes les informations qui arrivent au bateau et comment ils leur en donnaient un sens (passage de l’information à la connaissance) !

Exemple de parcours d’étudiant réussi

Le diplômé

Titulaire d’un Doctorat en neurosciences de l’université Paris 6 (Pierre et Marie Curie) obtenu en 2004 - Promotion Pierre Curien, cet étudiant cherchait à obtenir une double compétence. Son choix s’est porté sur l’EEIE pour son aspect professionnalisant (stage dans mon cas, et missions). L’Ecole correspondait à la vision qu’avait cet étudiant du sens profond de l’Intelligence Economique, " une réponse proactive à l’environnement, c’est à dire aux différentes parties prenantes qui gravitent dans et autour de l’entreprise. Comme le précise ce diplômé heureux d’avoir suivi ces enseignements, " L’Intelligence Economique à une dimension vaste et transversale qui permet à l’entreprise d’anticiper d’éventuelle déconvenues. J’entends par là regrouper sous le terme IE (qui pourrait être gestion des risques) tout ce qui est gestion des risques, gestion de crises, soutien de contentieux, valider un partenaire, affaires publiques... ".

L’étudiant en cours de cursus

Cet autre étudiant, avant d’entrer à l’EEIE, avait suivi un Master 1 Economie et Management à l’Université Lyon 2. A la suite d’un stage de fin d’année passionnant sur la veille d’opinion et de réputation des entreprises sur Internet, il décide de chercher une formation diplômante lui permettant de rester en contact avec son précédent employeur et d’approfondir ses compétences dans le " management de l’information ". Comme il en témoigne, " Je cherchais une formation en alternance dans le domaine de l’intelligence économique capable de m’apporter les fondamentaux théorique de cette discipline et une expérience " terrain " du monde de l’Intelligence Economique. Ce qui m’a interpellé dans cette formation, c’est tout d’abord les intitulés des cours et le découpage méthodologiques très clair de l’intelligence économique : veille, sécurité des entreprises et influence présentés comme les trois piliers de l’Intelligence Economique. Ensuite, le fait que les intervenants et professeurs soient tous des professionnels reconnus (Thibault du Manoir, Possin et Besson...) m’a conforté dans l’idée que l’EEIE était une bonne formation. Je recherchais aussi une dimension internationale à mon cursus pour viser par la suite des postes à l’étranger et j’avais envie de comprendre par exemple les jeux de pouvoirs qui se lient à Bruxelles. Enfin, le fait que l’école nous accompagne dans la recherche d’emploi avec le module d’aide à l’embauche a fini de me convaincre. J’ai donc décidé d’intégrer l’EEIE ".

Un corps professoral composé d’experts

Des acteurs majeurs de l’Intelligence Economique ont accepté de rejoindre l’EEIE car le projet pédagogique correspond exactement aux attentes des entreprises qu’ils conseillent depuis plus de 12 ans.

François Jakobiak, ancien membre de la commission Martre en 1992 et, récemment, en 2004 membre de la commission pour la formation en Intelligence Economique d’Alain Juillet au SGDN.

Bernard Besson, Contrôleur Général de la Police Nationale, chargé de mission auprès du Haut Responsable à l’Intelligence Economique au cabinet du Premier Ministre...

Pour compléter ces compétences très spécifiques d’Intelligence Economique, l’EEIE a fait appel à Christian Langevin et Véronique Mesguich, pionniers des logiciels de veille en France et co-auteur récemment du Livre Blanc " l’entreprise dans l’économie de la connaissance " et aussi à un commandant de Gendarmerie, membre du GIGN, spécialiste du renseignement en situation de crise intense.

Thierry Meignen, fondateur et directeur du cabinet Destremont et Associés, spécialisé dans les techniques dites d’acquisition douces d’informations.

Benoît de Saint Sernin : le créateur de l’EEIE a été le co-fondateur avec Christian Harbulot de l’Ecole de Guerre Economique en 1997. Il a ensuite dirigé le marketing et la communication d’ING BANK France, puis il a été le Directeur de la communication de Disneyland Resort Paris.

" Nourri par mes différentes expériences, je suis convaincu de l’utilité de L’Intelligence Economique. C’est une matière neuve dont les méthodologies sont déjà très opérationnelles, non seulement pour permettre aux entreprises de se protéger mais surtout de se développer "

Localisation, critères et modalités d’inscription

- L’EEIE est implantée dans l’Hôtel de Madame de Pompadour situé à l’extrémité de l’une des ailes du château de Versailles.

- l’EEIE s’adresse à des étudiants de niveau bac + 4 ou bac + 5, ou à des cadres en activité depuis plus de 5 ans. Une deuxième langue et/ou un bon niveau d’anglais sont obligatoires. La sélection se fait sur dossier puis sur entretien individuel.

Durée de la formation : 1 645h (cours et cas pratiques)

L’inscription se fait gratuitement et uniquement en ligne (www.eeie.fr)

Nombre de places : 20 maximum

Contact de l’école :

L’Ecole Européenne d’Intelligence Economique

Hôtel de Madame de Pompadour

Château de Versailles

7 rue des réservoirs

78000 Versailles

Contacts Presse :

Agence PRformance

Laurent Durgeat

Tel : 01 56 03 55 48 - 06 03 00 36 03

Mail : laurent@prformance.com

PRformance - http://www.prformance.com - relations presse, marketing services, conseil en organisation - Paris 2008


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :