mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Des pacifistes dégonflent un radôme satellite néo-zélandais

Des pacifistes dégonflent un radôme satellite néo-zélandais

Reuters

mercredi 30 avril 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Des militants pacifistes ont attaqué et dégonflé la sphère gonflable dissimulant une parabole satellite géante sur une base des services secrets néo-zélandais afin de protester contre l’activité militaire des États-Unis.

Les manifestants ont indiqué avoir franchi des clôtures de barbelés et évité des capteurs électroniques avant d’éventrer l’un des deux radômes de 30 mètres de la base de Waihopai, près de Blenheim, sur l’île sud de Nouvelle-Zélande.

Selon les autorités, cette base permet de gérer les communications par satellite, mais les militants ont assuré qu’il s’agissait en fait d’un élément d’un réseau américain de surveillance.

"Le réseau d’espionnage Echelon inclut Waihopai et est une partie importante du réseau mondial de surveillance du gouvernement américain. Nous sommes venus au nom du Prince de la Paix afin de le fermer", a annoncé le groupe pacifiste, baptisé "Anzac Ploughshares" (socs de charrue de l’Anzac).

Trois hommes ont été arrêtés sur place par les autorités.

Le Premier ministre Helen Clark a dénoncé par la voix d’une porte-parole un "acte de vandalisme absurde".

Gyles Beckford, version française Gregory Schwartz


- La station de Waihopai
- Le réseau Echelon


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :