samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > ABM : la préoccupation de Moscou reste vive (Lavrov)

ABM : la préoccupation de Moscou reste vive (Lavrov)

RIA Novosti

vendredi 2 mai 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Moscou ne note aucune progression sur la question des mesures visant à susciter la confiance de la Russie à l’égard du bouclier antimissile (ABM) que Washington souhaite implanter en Europe de l’Est, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"On n’observe aucun progrès sur cette question pour l’instant, compte tenu notamment de la position des Tchèques et des Polonais. Cependant, les contacts se poursuivent", a-t-il fait savoir.

"Tant que ces mesures n’apporteront pas de résultats satisfaisants, il sera prématuré de parler d’une diminution de nos préoccupations", a-t-il conclu.

Les Etats-Unis envisagent d’implanter un bouclier antimissile en Pologne et en République tchèque sous prétexte de contrer la menace balistique émanant de l’Iran. Moscou estime que ces arguments ne sont pas convaincants et considère le déploiement d’éléments de l’ABM près des frontières russes comme une menace à sa sécurité nationale.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :