mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Air Islande 2008

Air Islande 2008

Armée de l’Air, Ministère de la Défense

mardi 6 mai 2008, sélectionné par Spyworld

logo

C’est depuis l’aéroport de Keflavik, en Islande, que la France va assurer la protection de l’espace aérien islandais jusqu’au 30 juin 2008. Une opération menée dans le cadre de l’OTAN, baptisée « Air Islande 2008 ».

La manœuvre a débuté le dimanche 27 avril 2008 par l’acheminement de l’« échelon précurseur », c’est-à-dire de l’équipe chargée de préparer le terrain, à bord d’un Airbus A310 de l’escadron de transport 3/60 « Estérel » de la base de Creil. Quelque 35 personnes sont à pied d’œuvre pour assurer la manœuvre logistique, afin d’accueillir dès le 5 mai les 4 Mirage 2000-5 du groupe de chasse 1/2 « Cigognes » (base aérienne 102 de Dijon) qui assureront la mission de « police du ciel » au-dessus de l’Islande.

La France monte jusqu’au 30 juin la toute première prise d’alerte. Le détachement se compose de 110 personnes : pilotes, contrôleurs, mécaniciens, armuriers, spécialistes des systèmes d’information et de communication ou encore fusiliers commandos, pompiers, spécialistes SAR (search and rescue) et gendarmes. Placés sous le contrôle de l’OTAN, les Mirage 2000-5 effectueront deux à trois sorties par jour. Ces vols seront conduits par un centre de conduite des opérations (CAOC : Combined air operation center) de Finderup au Danemark. Les Mirage Français réaliseront également des missions d’entraînement au-dessus du territoire islandais.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :