lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > L’armée américaine dément la capture du chef d’Al Qaïda en (...)

L’armée américaine dément la capture du chef d’Al Qaïda en Irak

Reuters

vendredi 9 mai 2008, sélectionné par Spyworld

logo

L’armée américaine a fait savoir que le chef de file d’Al Qaïda en Irak, l’Egyptien Abou Ayyab al Masri, n’avait pas été arrêté, contrairement à ce qu’avaient annoncé des responsables des services de sécurité irakiens.

La capture de Masri aurait été un nouveau coup porté aux insurgés, déjà contraints l’an dernier par une offensive américano-irakienne à se retirer de la région de Bagdad pour se regrouper plus au nord.

Les Américains offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du chef islamiste.

Un responsable de la sécurité irakienne avait annoncé jeudi que Masri avait été arrêté la veille lors d’une opération à Mossoul, ville du nord du pays considérée par les généraux américains comme le dernier bastion urbain d’Al Qaïda en Irak.

Quelques heures plus tard, une autre source irakienne démentait l’information et précisait que l’homme capturé était en fait un Irakien.

Masri, alias Abou Hamza al Mouhadjir, "n’a pas été arrêté", a affirmé ensuite un officier américain qui a requis l’anonymat.

Il y a un an, le ministère irakien de l’Intérieur avait annoncé la mort du chef islamiste. Peu après, Al Qaïda diffusait une cassette audio dans laquelle celui-ci s’exprimait.

Le général Mohamed al Askari, porte-parole du ministère irakien de la Défense, avait déclaré jeudi à Reuters que le chef des opérations de la sécurité de la province de Mossoul lui avait assuré que Masri avait bien été intercepté. "Les Américains le détiennent actuellement pour l’identifier formellement", avait-il ajouté.

Masri a succédé à la tête d’Al Qaïda en Irak à Abou Moussab al Zarkaoui, tué dans un raid aérien américain en juin 2006.

Dean Yates et Walid Ibrahim, version française Guy Kerivel


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :