jeudi 30 octobre 2014

Accueil du site > Technologie > Espace : le Canada bloque la vente d’un fabricant de satellites au (...)

Espace : le Canada bloque la vente d’un fabricant de satellites au groupe américain ATK

Les Echos

vendredi 9 mai 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le Canada a confirmé aujourd’hui sa décision de bloquer la vente du fabricant canadien du satellite Radarsat-2 à l’américain Alliant Techsystems (ATK), estimant qu’elle n’est pas dans l’intérêt du Canada.

Le gouvernement canadien vient de confirmer son opposition au rachat par Alliant Techsystems (ATK) pour 1,3 milliard de dollars, de la division des services d’information du Canadien MacDonald, Dettwiler and Associates Ltd (MDA). "Je confirme ma décision initiale (...) après avoir mené un processus d’examen exhaustif et rigoureux", a déclaré le ministre de l’Industrie Jim Prentice. Le ministre a fait valoir que "lorsqu’une transaction d’envergure ne fait pas la preuve qu’elle serait à l’avantage net du Canada, elle ne peut être approuvée en vertu de la Loi sur Investissement Canada."

C’est la première fois qu’Ottawa s’oppose à l’acquisition d’une société canadienne par des intérêts étrangers depuis l’adoption de la loi sur les investissements en 1985. Annoncé en janvier, le projet de vente de MDA, avait suscité de vives critiques au Canada, ainsi que la crainte que cette vente ne compromette la sécurité nationale du Canada et surtout ne porte un coup fatal à son industrie aérospatiale. En effet, MDA a notamment fabriqué le robot spatial Dextre, installé sur la Station spatiale internationale, et le bras robotisé Canadarm2.

Pour les opposants, la vente aurait notamment fait passer sous contrôle américain le satellite d’observation de la Terre Radarsat-2, un puissant satellite lancé en décembre dernier et dont les images sont utilisées par le gouvernement canadien pour surveiller la navigation dans l’Arctique.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :