samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Caracas s’apprête à acheter pour encore 2 milliards de dollars (...)

Caracas s’apprête à acheter pour encore 2 milliards de dollars d’armements russes (Kommersant)

RIA Novosti

lundi 12 mai 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le Venezuela s’apprête dans le mois qui vient à acheter à la Russie des armements aériens et maritimes pour un montant de près de 2 milliards de dollars, rapporte lundi le quotidien Kommersant.

Le président vénézuélien Hugo Chavez devrait se rendre à Moscou en visite officielle à la fin du mois de mai pour signer les contrats correspondants avec son homologue russe Dmitri Medvedev.

Dans ses contacts internationaux, l’ancien président russe Vladimir Poutine a accordé une attention particulière à la coopération militaire et technique, en la plaçant au même niveau que la sphère énergétique. Lors de ses deux mandats, les exportations d’armes russes sont passées de 3,68 milliards de dollars en 2000 à 7,5 milliards en 2007.

Ces trois dernières années, le Venezuela est devenu l’un des plus importants acheteurs d’armements et de matériel militaire russes, en recevant des livraisons d’armes pour plus de 4 milliards de dollars.

Caracas est même prêt à faire de nouvelles acquisitions. Ses forces aériennes ont achevé les essais de deux appareils militaires de transport Il-76MD-90 et se sont déclarés satisfaits. Les deux avions resteront donc au Venezuela au sein du 12e groupe aérien de transport. Un contrat portant sur l’achat de ces deux Il-76 ainsi que huit autres du même modèle et deux ravitailleurs Il-78MK devrait être signé prochainement. Ces appareils sont appelés à remplacer six vieux Lockheed C-130H Hercules américains et deux ravitailleurs Boeing 707-320C. Le contrat s’élève à environ 600 millions de dollars. Les livraisons devraient s’achever l’année prochaine.

La partie vénézuélienne a fait part de son intention d’acquérir de nouveaux hélicoptères russes Mi-28NE "Chasseur de nuit". Les forces aériennes du Venezuela souhaiteraient compléter leur groupe de dix hélicoptères de frappe Mi-35M déjà achetés. On évoque l’achat d’au moins dix "Chasseurs de nuit" livrés à partir de mi-2009 pour une somme de plus de 200 millions de dollars. Les forces aériennes du Venezuela souhaitent inclure les Mi-28NE dans leur 15e groupe aérien d’opérations spéciales, en remplacement des vieux avions d’attaque au sol légers Rockwell OV-10 Bronco acquis au début des années 70.

Il s’agira de la première livraison à l’export du Mi-28NE. Au début de cette année, le directeur du holding "Hélicoptères de Russie" Andreï Chibitov avait fait savoir que des négociations sur les livraisons de versions export du Mi-28NE étaient en cours avec trois pays. Auparavant, on avait appris que les "Chasseurs de nuit" pourraient être exportés dans deux pays d’Amérique latine ainsi qu’en Arabie saoudite. L’hélicoptère Mi-28N a été officiellement inclus dans les effectifs de l’armée de l’air russe en septembre de l’année dernière. Cette année, les quatre premiers appareils devraient lui être livrés.

En outre, Moscou et Caracas ont déterminé les conditions d’un contrat portant sur l’achat de quatre sous-marins du projet 636, évalués à au moins 1,2 milliards de dollars. Ainsi, l’ensemble des nouveaux contrats russo-vénézuéliens en matière d’armements pourrait atteindre au total les 2 milliards de dollars.

Cet article est tiré de la presse et n’a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :