jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Tbilissi dément avoir des espions dans le Caucase du Nord

Tbilissi dément avoir des espions dans le Caucase du Nord

RIA Novosti

samedi 17 mai 2008, sélectionné par Spyworld

logo

La Géorgie a qualifié vendredi de "provocation primitive" l’arrestation dans le Caucase du Nord d’un espion géorgien présumé.

"C’est une provocation primitive, et le ministère géorgien de l’Intérieur n’a rien à voir avec cet homme", a déclaré Chota Khizanichvili, chef de l’administration du ministère géorgien de l’Intérieur, cité par l’agence News Georgia.

Les autorités géorgiennes ont commenté en ces termes l’interpellation dans le Caucase du Nord de Ramzan Tourkochvili, un Tchétchène géorgien naturalisé russe, soupçonné de collaboration avec les services secrets géorgiens et d’implication dans les activités de subversion.

M. Khizanichvili a par ailleurs déploré la multiplication des provocations de ce type observées ces derniers temps. "Je ne pense pas que ces provocations qui prennent un caractère dangereux puisse avoir une incidence positive", a-t-il dit.

Ramzan Tourkochvili, qui a vécu en Tchétchénie, a avoué avoir collaboré avec les services secrets géorgiens, selon une source au sein du Service fédéral de sécurité (FSB) interrogée par RIA Novosti. Il a reconnu avoir perçu des gratifications en dollars en espèces et par Western Union.

M. Tourkochvili était notamment chargé d’établir des contacts entre les services secrets géorgiens et des membres actifs de formations armées illégales opérant en Russie. Cet homme devait également établir des contacts avec la police routière russe pour assurer les déplacements des terroristes dans le Caucase du Nord et collecter des informations sur des militaires et des fonctionnaires publics en vue de leur recrutement.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :