lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > L’Otan se dote de deux centres européens de cyberdéfense

L’Otan se dote de deux centres européens de cyberdéfense

ZDNet.fr

mardi 20 mai 2008, sélectionné par Spyworld

logo

L’Otan (1) fourbit ses armes pour lutter contre les délits perpétrés sur l’internet, frappant jusqu’au coeur même de ses états membres. L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord va se doter d’un centre de recherche dédié à la cyberdéfense, où des formations techniques seront assurées pour combattre les délits sur la Toile.

Implantée en Estonie, à Tallinn, cette structure fonctionnera de pair avec l’autorité de gestion de la cyberdéfense CDMA (2), dont la création a été validée lors du sommet de l’Otan à Bucarest le mois dernier.

Basée à Bruxelles, la CDMA sera chargée de coordonner les moyens de défense dans et entre les différents pays membres, qui veulent se protéger des attaques semblables à celles qui ont frappé l’Estonie l’an passé.

Les systèmes informatiques bancaires et du gouvernement ont été littéralement paralysés par des attaques avec refus de service qui les ont visés. Une situation qui a poussé les membres de l’Otan à prendre des mesures, et à ne plus se focaliser sur la seule défense du système interne de l’organisation via son centre NRIC (Nato Computer Incident Response Capability). Ce dernier continuera toutefois de fonctionner en parallèle.

(*) L’Otan est composé de 26 pays d’Amérique du Nord et d’Europe

(**) Cyber Defence Management Authority

Par Nick Heath, Silicon.com


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :