samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > États-Unis : les e-mails des salariés sous surveillance

États-Unis : les e-mails des salariés sous surveillance

ZDNet.fr

lundi 26 mai 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Aux États-Unis, mieux vaut respecter le règlement interne de son entreprise en matière d’usage du mail professionnel. Une étude menée par Forrester Research et ProofPoint (*) montre que 41 % des grandes entreprises (plus de 20 000 salariés) paient des personnes pour lire ou analyser le contenu des e-mails envoyés vers l’extérieur par leurs salariés.

Elles sont 44 % à reconnaître avoir fait cette démarche au moins une fois sur l’année écoulée, pour enquêter sur la fuite d’informations confidentielles. Une recherche qui a abouti, pour 26 % d’entre elles, au licenciement d’un salarié pour violation du règlement intérieur en matière d’usage de la messagerie.

La messagerie professionnelle n’est pas la seule source d’inquiétude pour les directions ; les blogs, forums et site de partage tels que YouTube, utilisés depuis le poste de travail, sont leurs bêtes noires.

Les entreprises cotées en Bourse sont ainsi 14 % à pister leurs salariés suite à la publication sur ces supports, sans autorisation, de données financières, comme leurs résultats, avant l’heure prévue. Et 11 % ont pris des mesures disciplinaires pour usage impropre de ces ressources en ligne.

(*) Auprès de 301 décisionnaires dans de grandes entreprises américaines comptant plus de 1000 salariés


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :