lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Le ministre guinéen de la Défense limogé

Le ministre guinéen de la Défense limogé

AP

mercredi 28 mai 2008, sélectionné par Spyworld

Le président guinéen Lansana Conte a limogé ce mardi le ministre de la Défense, l’une des revendication des mutins, dans une tentative du pouvoir pour contenir la révolte militaire qui avait éclaté la veille.

Des tirs continuaient de retentir dans deux des principales bases militaires du pays, dont Camp Samory, où le président se réfugie traditionnellement pendant les crises. Des soldats à bord de camions sillonnaient la capitale, tirant des coups de feu en l’air.

La mutinerie a éclaté lorsqu’ont commencé à circuler des rumeurs selon lesquelles le gouvernement ne comptaient pas verser des arriérés de solde aux soldats comme il l’avait promis. Le limogeage du ministre de la Défense Bailo Diallo était l’une des revendications des jeunes officiers qui demandent également le versement d’arriérés de solde.

Les soldats d’Alpha Yaya Diallo, la plus grande caserne du pays, ont commencé à tirer en l’air lundi matin. Dans la soirée, la mutinerie s’était étendue à Camp Boiro, qui abrite la garde républicaine. Peu après, des officiers prenaient en otage le commandant en second à Alpha Yaya Diallo.

Peu après le limogeage du ministre mardi, des coups de feu ont retenti également à Camp Samory, centre opérationnel de l’armée guinéenne où le président et son épouse étaient censés s’être réfugiés, selon un responsable militaire qui a requis l’anonymat.

La Guinée vit dans l’incertitude depuis la semaine dernière avec le limogeage inattendu du premier ministre Lansana Kouyate, nommé l’an dernier après les violentes manifestations organisées par les syndicats contre le président Conte. Il avait choisi Lansana Kouyate parmi une liste de candidats approuvés par les syndicats.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :