mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Une Chinoise plaide coupable d’espionnage pour Pékin

Une Chinoise plaide coupable d’espionnage pour Pékin

AFP

jeudi 29 mai 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Une Chinoise a plaidé coupable mercredi devant la justice américaine de complicité dans une affaire d’espionnage concernant le Pentagone au profit de Pékin, a annoncé le ministère de la Justice.

Yu Xin Kang, 33 ans, a admis sa « complicité » avec Tai Shen Kuo, un Américain originaire de Taïwan qui avait déjà plaidé coupable dans cette affaire portant sur des informations sensibles dans le domaine militaire.

L’homme d’affaires avait obtenu des informations auprès de Gregg William Bergersen, un analyste du Pentagone spécialisé dans les systèmes d’armement, et les avait transmises à un responsable du gouvernement chinois, selon des documents judiciaires.

M. Kuo risque la prison à vie, tandis que M. Bergersen, qui a aussi plaidé coupable de complot en vue de divulguer des informations concernant la défense nationale à des personnes non habilitées, risque 10 ans de prison.

Mme Kang, citoyenne chinoise résidant aux États-Unis, risque également dix ans de prison. Sa peine sera prononcée le 1er août.

Elle aurait aidé M. Kuo en « servant de circuit d’information » entre lui et le responsable du gouvernement chinois, indique le ministère de la Justice.

M. Kuo aurait rencontré le responsable chinois dans l’appartement de Mme Kang à Pékin et y aurait laissé, à au moins une occasion, une enveloppe scellée contenant des documents du ministère américain de la Défense à l’intention du responsable chinois.

Le patron du Renseignement américain, Mike McConnell, a récemment accusé les services secrets chinois d’être particulièrement offensifs dans la recherche de technologie et d’informations militaires américaines sensibles.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :