mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > La Corée du Nord lance 3 missiles à courte portée

La Corée du Nord lance 3 missiles à courte portée

Nouvelobs.com

samedi 31 mai 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Dans le cadre d’un exercice militaire, la Corée du Nord a de nouveau procédé à des tirs de missile à courte portée au large de ses côtes occidentales, à 40 km à l’ouest de Pyongyang.

D’après l’agence de presse sud-coréenne Yonhap, la Corée du Nord a lancé trois missiles à courte portée au large de ses côtes occidentales dans le cadre d’un exercice militaire. Une source gouvernementale, citée par l’agence, précise qu’ils ont été tirés vendredi 30 mai dans la Mer Jaune au large du comté de Jeungsan, à quelque 40 km à l’ouest de Pyongyang. Les engins avaient une portée de 46 km. Une source citée par l’agence indique que "le tir de missiles, comme celui effectué le 28 mars, fait partie d’exercices militaires normaux destinés à tester la performance des missiles et à améliorer leurs capacités opérationnelles".

"Nous ne commentons aucune information"

Un porte-parole du ministère sud-coréen de la défense s’est refusé tout commentaire : "nous ne commentons aucune information ayant trait au renseignement". Le 28 mars, la Corée du Nord avait déjà procédé à des tirs d’essai de trois ou quatre missiles de courte portée Styx. Alors qu’un litige avec les Etats-Unis sur le dossier nucléaire piétine depuis plusieurs mois, elle avait, à l’époque, averti que sans résolution prochaine, sa dénucléarisation pourrait être différée. La Maison Blanche, critiquant ces nouveaux tirs, les avait jugés "non constructifs", et avait exhorté Pyongyang à se concentrer sur le démantèlement de ses installations nucléaires. "Les Etats-Unis pensent que la Corée du Nord doit s’abstenir de tester des missiles", avait déclaré Gordon Johndroe, porte-parole de la Maison Blanche, dans un courrier électronique. "Ce type d’activité n’est pas constructif".

"Achever le démantèlement nucléaire"

Il avait ajouté que "la Corée du Nord devait se concentrer sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne, donner une déclaration complète et correcte de tous ses programmes d’armement nucléaire et de ses activités de prolifération nucléaire, et achever comme convenu le démantèlement". Ces tirs surviennent alors que les pourparlers entre négociateurs américains et nord-coréens sur la dénucléarisation de la Corée du Nord se sont enlisés. La dernière rencontre, le 14 mars à Genève, n’a permis aucune avancée. Des discussions multilatérales entamées en août 2003 entre les deux Corée, les Etats-Unis, la Chine, le Japon et la Russie ont abouti le 13 février 2007 à l’engagement du Nord à renoncer à ses activités nucléaires contre une aide énergétique à Pyongyang d’un million de tonnes équivalent-pétrole.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :