dimanche 10 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Le Fatah al-Islam revendique la responsabilité de l’attaque du poste (...)

Le Fatah al-Islam revendique la responsabilité de l’attaque du poste de l’armée libanaise

Xinhua

mardi 3 juin 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le mouvement islamique Fatah al- Islam a revendiqué la responsabilité de l’explosion qui a tué un soldat dimanche à un poste de renseignement de l’armée libanaise dans le nord du Liban, a rapporté mardi le quotidien local Al Moustaqbal.

"Dieu tout-puissant a permis à un groupe de nos moujahideen ( combattants) de commencer à venger le sang ... au cours de l’agression de l’armée libanaise contre notre peuple dans le camp de Nahr al-Bared", a indiqué un communiqué publié par le Fatah al- Islam citant par Al Moustaqbal.

Le Fatah al-Islam, une milice fondamentaliste sunnite qui a trouvé un paradis de sécurité dans les camps palestiniens hors du contrôle de l’autorité libanaise, a mené une bataille sanglante pendant 15 semaines en 2007 avec l’armée libanaise dans le camp palestinien de Nahr al-Bared près de la ville de Tripoli dans le nord du pays.

Le camp a été complètement détruit pendant les combats et la plupart des membres du Fatah al-Islam ont été soit tués soit arrêtés par l’armée libanaise sauf le dirigeant de ce groupe Shaker al-Abssi qui a réussi à s’échapper.

"Nos moujahideen ont réussi ... à poser une charge explosive à un poste de renseignement de l’armée libanaise dans la ville d’Abdeh", indique le communiqué.

Il a ajouté que la charge a été détonée par contrôle à distance et l’explosion a fait tuer et blesser plusieurs personnes.

Quelques heures après que le soldat de l’armée libanaise avait été tué dimanche, un kamikaze a été abattu à l’extérieur du camp palestinien d’Ain el-Hiweh dans le sud.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :