samedi 16 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > L’Algérie face à une nouvelle vague d’attentats

L’Algérie face à une nouvelle vague d’attentats

Ouest-france.fr

mardi 10 juin 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Les services antiterroristes français enquêtent sur la mort d’un ingénieur, tué dimanche soir en Algérie, où les attentats se multiplient depuis avril 2007.

Le Parquet antiterroriste de Paris a ouvert, hier, une enquête préliminaire après la mort d’un ingénieur français en Algérie. Confiée à la DST (Direction de la surveillance du territoire), elle vise les chefs d’assassinats et d’association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

Ingénieur de la société de BTP Razel, Pierre Nowacki (57 ans) a été tué, dimanche soir, par l’explosion d’une bombe au passage de sa voiture à Lakhdaria (est d’Alger). Le Français regagnait la base de son entreprise. Son chauffeur algérien a également été tué.

Deux bombes

Une trentaine de minutes plus tard, une deuxième bombe a explosé, visant l’équipe de secours et l’escorte de l’ingénieur français et faisant dix morts, ce que conteste le ministère algérien de la Défense. Douze personnes au total auraient ainsi péri dans ce double attentat relevant, selon les spécialistes, du mode opératoire habituel d’Al-Qaida au Maghreb islamique, qui s’articule autour d’une opération de diversion pour fixer les forces de l’ordre et d’une attaque sur sa cible principale visant à faire le maximum de dégâts. Hier, ces attaques, qualifiées de « violences barbares » par Nicolas Sarkozy, n’avaient toujours pas été revendiquées.

Razel est chargé depuis le mois de mars de la réparation du tunnel ferroviaire d’Ammal à Beni-Amrane, dans la région de Boumerdès (50 km à l’est d’Alger), endommagé début 2008 après la collision entre un train de transport de carburants et une locomotive. Une de ses équipes a été attaquée le 21 septembre.

Deux Français, un Italien et cinq gendarmes de leur escorte avaient alors été blessés. Hier, l’entre- prise a rapatrié ses trois autres salariés.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :