lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Présentation du Mémorandum "Eurodéfense"

Présentation du Mémorandum "Eurodéfense"

Ministère de la Défense

mercredi 11 juin 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le Conseil a organisé cette année ses analyses et ses propositions autour d’une éventuelle initiative de relance de la construction européenne de la défense et de la sécurité, appelée "Eurodéfense".

L’orientation des propositions du Conseil pour l’exercice 2007/2008

Depuis sa refondation en mai 2003 le Conseil orientait ses propositions en fonction de thèmes d’actualité choisis par les animateurs des groupes de travail (Christian de Boissieu, Bernard Bigot, Michel Scheller, Yves Thibault de Silguy et Philippe Esper) en concertation avec le ministre de la défense.

Pour l’exercice 2007/2008, le Conseil a organisé, en accord avec les dirigeants politiques français, ses analyses et ses propositions autour d’une éventuelle initiative de relance de la construction européenne de la défense et de la sécurité. Ainsi les cinq groupes de travail dont les lignes de réflexions concernent l’économie, l’énergie et la sécurité, l’industrie, la recherche et l’approche institutionnelle, ont retenu un thème transversal commun, lié à la présidence française de l’Union européenne.

L’ouvrage « Eurodéfense » a été adressé aux dirigeants politiques français fin mars 2008 comme convenu à l’été 2007. Il a été diffusé de façon réservée et restreinte aux membres associés qui participent aux groupes de travail et à quelques dirigeants du domaine de la défense, de l’économie, de l’université, de l’administration et de la politique. Dans une deuxième phase il est envisagé une consultation des partenaires européens en vue de la mise en œuvre de l’initiative « Eurodéfense ».

Présentation de l’initiative « Eurodéfense »

Considérant que les pays européens ne pourraient s’engager à l’avenir à donner à leur population une assurance sécurité sur des bases nationales plus ou moins améliorées et coordonnées par des coopérations européennes partielles, les animateurs du Conseil économique de la Défense ont réfléchi à une formule ambitieuse s’adressant à tous les pays membres de l’Union européenne et rassemblant ceux qui voudraient et pourraient aller plus loin en matière de défense.

Il s’agirait d’une rupture avec le "fil de l’eau" des diverses coopérations en cours. Cette "coopération locomotive" prendrait la forme d’une structure politique légère et ouverte, dont les critères et conditions d’entrée, proposés par le Conseil, pourraient être discutés et affinés au sein de l’Union européenne. Elle donnerait la priorité aux opérations communes, à la formation opérationnelle, technique, technologique et industrielle commune, jusqu’aux partages capacitaires, selon des programmes et calendriers à arrêter entre pays participants.

Susciter un saut qualitatif en matière de défense grâce au lancement d’une telle initiative est une opportunité permise par la disposition de "coopération structurée permanente" dans traité Lisbonne. Au travers de ce projet « Eurodéfense », le Conseil propose une initiative française de nature purement politique au Conseil européen de décembre, puis la recherche au cours de l’année 2009 d’un cahier des charges agréé au sein de l’Union européenne.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :