dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Gordon Brown remporte de justesse le vote sur une loi antiterroriste

Gordon Brown remporte de justesse le vote sur une loi antiterroriste

Le Monde, avec AFP

mercredi 11 juin 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le premier ministre britannique et son gouvernement ont remporté de justesse, mercredi 11 juin, un vote crucial à la Chambre des communes sur un projet de loi antiterroriste controversé. Approuvé par 315 voix pour et 306 voix contre, soit une courte majorité de neuf voix, ce projet prévoit de porter de 28 à 42 jours la durée maximale de la garde à vue sans inculpation pour les personnes soupçonnées de terrorisme en cas de "menace exceptionnelle et grave".

Cette loi, qui a suscité plusieurs mois de débat, avait une portée politique importante pour le premier ministre déjà affaibli par deux lourdes défaites de son parti, le Labour, lors des récentes élections locales. "Cela fait longtemps que ce projet ne vise plus à faciliter les poursuites contre les terroristes. Il vise à renforcer la position du premier ministre", estimait ainsi le quotidien de centre droit Times dans un éditorial. Le résultat serré du scrutin, alors que le Labour dispose d’une majorité théorique de 65 députés aux Communes, indique pourtant que plus de 40 députés travaillistes ont voté avec l’opposition contre ce projet.

Paradoxalement, alors que M. Brown bat tous les records d’impopularité d’un premier ministre, une majorité de Britanniques soutiennent son projet de garde à vue portée à 42 jours, à condition qu’il soit assorti des garde-fous nécessaires. Les associations de défense des droits civiques et l’opposition conservatrice ne partagent pas cet avis. Le chef de l’opposition David Cameron a ainsi accusé Gordon Brown d’"autoritarisme inefficace" tout en dénonçant une "agression symbolique et inutile contre [leurs] libertés".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :