mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Technologie > Report de 24 heures du vol d’essai de l’avion hypersonique (...)

Report de 24 heures du vol d’essai de l’avion hypersonique X-43A

mardi 16 novembre 2004, sélectionné par Spyworld

logo

WASHINGTON (AFP) - La Nasa, l’agence spatiale américaine, a retardé de 24 heures le vol d’essai de l’avion hypersonique sans pilote X-43A, qui devait tenter lundi d’atteindre dix fois la vitesse du son et battre ainsi son propre record mondial de vitesse, a indiqué une porte-parole. L’essai qui devait avoir lieu vers 14H00 locales en Californie (22H00 GMT) a été retardé car la Nasa a dû procéder à des vérifications supplémentaires des systèmes électroniques du X-43, a expliqué à l’AFP, Elvia Thompson.

Tout est prêt, mais quand les contrôles ont été terminés, il était alors trop tard pour faire voler le X-43 dans la fenêtre de temps de deux heures (22H00 et 00H00 GMT) autorisée au-dessus de l’océan Pacifique par la Marine américaine et la FAA, l’administration de l’aviation civile", a précisé cette porte parole. Le vol devrait en principe avoir lieu mardi après-midi, a-t-elle dit sans préciser d’heure.

Un bombardier B52 de l’US Air Force devrait ainsi décoller de la base d’Edwards emportant sous son aile droite le X-43 à un peu plus de 12.000 mètres.

Une fois détaché de l’avion, après une ascension d’une trentaine de minutes, le X-43A, à mi-chemin entre un avion et un engin spatial, sera ensuite poussé à une altitude de 29.000 mètres par une fusée Pegasus dont il se séparera pour voler de façon autonome à Mach 10 pendant dix secondes, la durée de fonctionnement de son stratoréacteur, si tout se passe comme prévu.

Un autre exemplaire du X-43A avait battu le record de vitesse pour un appareil doté d’un moteur atmosphérique le 27 mars dernier en atteignant près de sept fois la vitesse du son (Mach 7). L’avion poursuivra ensuite sa lancée en effectuant durant une dizaine de minutes une série de manoeuvres préprogrammées avant d’aller finir sa course dans l’océan Pacifique répétant le scénario de mars dernier.

Le X-43 est un appareil de petite taille (3,65 m de long pour 1,5 m d’envergure), de profil plat et aux lignes effilées en forme de biseau extrêmement aérodynamiques.

Ce programme de 230 millions de dollars résulte de 20 ans de recherches dans la technologie dite du "scramjet" (Supersonic Combustible Ramjet) fondée sur la propulsion par statoréacteur à combustion supersonique.

Le X-43 est le premier engin à statoréacteurs capable de puiser l’oxygène nécessaire à sa propulsion directement dans l’atmosphère qu’il traverse à très grande vitesse, contrairement aux fusées ou navettes spatiales qui doivent emporter d’énormes réserves d’oxygène pour permettre la combustion par un mélange avec l’hydrogène.

Principe de fonctionnement du vol d’essai de l’avion sans pilote de la Nasa X-43
Principe de fonctionnement du vol d’essai de l’avion sans pilote de la Nasa X-43

Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :