lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Drones MALE : la DGA étudie toutes les offres mais pas de décision (...)

Drones MALE : la DGA étudie toutes les offres mais pas de décision immédiate

AFP

mercredi 18 juin 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le délégué général pour l’armement François Lureau a indiqué mercredi que la France étudiait toutes les offres de drone de surveillance MALE mais qu’aucune décision ne serait prise avant la fin de l’étude confiée à EADS sur ce sujet, soit fin 2008-début 2009.

"Nous étudions toute proposition qui est sur la table" pour les drones MALE (moyenne altitude longue endurance), a déclaré M. Lureau, en évoquant la proposition des groupes français Dassault Aviation et Thales, associés à l’espagnol Indra, concurrente de celle d’EADS.

Mais "le moment n’est pas venu de décider sur ce sujet" et "ce moment sera venu à la fin de l’année, début de l’année prochaine lorsque nous aurons tous les éléments", a-t-il poursuivi.

"Les ministres allemand et français en ont parlé au sommet franco-allemand de Straubing" et ont jugé qu’il fallait attendre les résultats de l’étude de réduction de risques confiée à EADS pour "voir si le programme non seulement répondait aux besoins" mais s’il était abordable économiquement.

La France, l’Allemagne et l’Espagne ont confié en 2007 une étude de réduction de risques de 57 millions d’euros à EADS. Cette étude sur 15 mois en est à la moitié.

"Si ça ne marche pas", alors il "faudra regarder d’autres solutions et probablement à plus court terme", a affirmé M. Lureau.

Dassault Aviation, Thales et Indra ont annoncé récemment avoir remis aux ministères français et espagnol de la Défense une offre commune pour fournir des drones de surveillance MALE. Ce projet entre en concurrence directe avec le projet "Advanced UAV" d’EADS.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :