dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Missiles stratégiques russes : un complexe de Topol-M entre en (...)

Missiles stratégiques russes : un complexe de Topol-M entre en service

RIA Novosti

dimanche 22 juin 2008, sélectionné par Spyworld

logo

11 batteries de missiles intercontinentaux Topol-M, dont deux ensilés et neuf motorisés, seront mises en état d’alerte au sein des Troupes balistiques stratégiques russes (RVSN) en 2008, a annoncé le commandant des RVSN, le général Nikolaï Solovtsov.

"Le rythme de mise en alerte du nouveau complexe de Topol-M, aussi bien ensilés que stationnaires, va être accéléré", a-t-il fait remarquer dans une conférence de presse.

M. Solovtsov a en outre indiqué que la part allouée aux RVSN atteignait 4% du budget militaire.

"Au cours de la période durant laquelle 1.400 missiles ont été déployés, les Troupes balistiques comptaient pour 6% du budget. Ces dernières années, ce chiffre n’excède pas 4% seulement", a-t-il fait savoir.

Selon lui, les RVSN ont la responsabilité des deux tiers des têtes nucléaires russes, capables de foudroyer en quelques minutes le territoire de l’adversaire.

"En termes de puissance de frappe, les RVSN surpassent toute autre segment des forces armées russes. La relation entre les moyens alloués et la puissance de feu parle d’elle-même", a-t-il fait savoir.

Un premier régiment équipé de missiles Topol-M a été mis en état d’alerte à Teïkovo le 10 décembre 2006 et le deuxième régiment en décembre 2007.

Long de 22,7 m avec une ogive d’un diamètre de 1,95 m, le missile pèse 47,2 tonnes au décollage et peut emporter une charge de combat de 1,2 tonne à plus de 10.000 km. Trois moteurs lui permettent de développer une vitesse nettement supérieure à celle des missiles des générations précédentes. Plusieurs dizaines de moteurs auxiliaires et des dispositifs de commande rendent la trajectoire du vol imprévisible pour l’ennemi. Les concepteurs du Topol affirment également que le système est insensible aux impulsions électromagnétiques.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :