jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Thales dément envisager une contre-offre sur l’américain (...)

Thales dément envisager une contre-offre sur l’américain DRS

Reuters

jeudi 26 juin 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le groupe d’électronique de défense français Thales dément envisager de faire une offre sur le groupe américain DRS pour contrer une proposition de l’italien Finmeccanica.

"Nous constatons que ce deal (entre DRS et Finmeccanica) a été conclu de gré à gré sans véritable mise en compétition, la question d’une surenchère ne se pose donc pas pour le groupe Thales", a déclaré à Reuters Christophe Robin, directeur adjoint de la communication de Thales, qui démentait ainsi des informations publiées le même jour par le quotidien Les Echos.

Le groupe italien d’aéronautique Finmeccanica a mis 5,2 milliards de dollars sur la table pour acquérir DRS, spécialiste de l’électronique militaire.

Jean-Michel Bélot, édité par Jacques Poznanski


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :