mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Révélations sur les opérations secrètes américaines en Iran

Révélations sur les opérations secrètes américaines en Iran

Le Monde, avec Reuters

dimanche 29 juin 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Les dirigeants du Congrès américain auraient accédé à la fin de l’année 2007 à une demande du président George Bush de financer une nette intensification des opérations secrètes contre l’Iran, destinées à déstabiliser le régime, selon une enquête menée par le journaliste Seymour Hersh et publiée, dimanche 29 juin, sur le site internet du magazine New Yorker.

L’enquête porte sur un document ultra-secret appelé "presidential finding" signé par Bush et qui, d’après la loi, doit être porté à la connaissance des dirigeants démocrates comme républicains des deux chambres du Congrès ainsi que des dirigeants des commissions "renseignement". "Le document est centré sur un objectif, saper les ambitions nucléaires de l’Iran et d’essayer de fragiliser le pouvoir par une évolution du régime", déclare une personne au fait de son contenu, cité dans l’article.

Hersh a déjà écrit par le passé sur des projets de l’administration Bush envisageant une entrée en guerre contre Téhéran pour empêcher la république islamique de se doter d’armes nucléaires. En avril 2006, il avait signé un article dans le New Yorker qui laissait penser qu’un changement de régime en Iran, que ce soit par des moyens diplomatiques ou militaires, était l’objectif ultime de Bush.

Les financements nécessaires à l’intensification des opérations secrètes, pour lesquelles Bush a demandé jusqu’à 400 millions de dollars, ont été approuvés par les dirigeants du Congrès, selon l’article, qui cite des sources militaires, passées ou présentes, ainsi que des sources au Congrès ou dans les services de renseignement. Les opérations clandestines contre l’Iran ne sont pas chose nouvelle.

Les forces américaines pour les opérations spéciales mènent des opérations en territoire iranien, à partir du sud de l’Irak, depuis l’an dernier, lit-on dans l’article. Elles ont eu notamment comme objectifs de capturer des membres d’Al-Qods du corps des pasdarans, les "commandos" des Gardiens de la Révolution iranienne, et de les emmener en Irak pour leur faire subir des interrogatoires. Elles ont aussi pour but de pourchasser certaines "cibles de haute valeur" dans la guerre de Bush contre le terrorisme, cibles qui peuvent être soit capturées, soit tuées, lit-on dans le New York Times, qui indique que le groupe armé sunnite iranien Jundallah (soldats de dieu) ferait partie des groupes bénéficiants du soutien des services américains, selon l’ancien officier de la CIA Robert Baer.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :