mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Déploiement de l’ABM en Lituanie : "inacceptable" pour (...)

Déploiement de l’ABM en Lituanie : "inacceptable" pour Medvedev

RIA Novosti

lundi 7 juillet 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Lors d’une rencontre avec son homologue américain George W. Bush, le président russe Dmitri Medvedev a qualifié d’inacceptable le possible déploiement en Lituanie d’éléments du bouclier antimissile (ABM) américain en Europe de l’est, sur fond d’échec des négociations avec la Pologne.

"M. Medvedev a fait part de sa préoccupation suite aux informations régulièrement relayées par la presse concernant la tenue de négociations américano-lituaniennes sur le déploiement de missiles intercepteurs dans ce pays. Pour la Russie, c’est absolument inadmissible", a annoncé aux journalistes le conseiller diplomatique du président, Sergueï Prikhodko, suite à un entretien des deux présidents précédant l’ouverture formelle du sommet du G8, qui se tiendra du 7 au 9 juillet à Toyako (Hokkaido, Japon).

Selon le président, les négociations russo-américaines sur l’ABM sont actuellement au point mort.

Les Etats-Unis projettent de déployer dix missiles intercepteurs en Pologne et un radar en république tchèque afin de contrer une éventuelle menace balistique de la part d’"Etats voyous" tels que l’Iran. La Russie redoute que ces systèmes, situés à proximité de ses frontières, ne portent atteinte à sa sécurité nationale.

Après de nombreux atermoiements, la Pologne a refusé d’accueillir sur son territoire les missiles selon les conditions fixées par Washington, mais s’est dite prête à poursuivre le dialogue avec les Américains sur cette question.

Dans le même temps, le Pentagone a affirmé que la Lituanie pouvait jouer le rôle d’alternative à la Pologne afin d’accueillir les missiles, qui seraient dans ce cas encore plus proches de la frontière russe.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :