lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > Google Street View sous le feu des critiques en Angleterre

Google Street View sous le feu des critiques en Angleterre

Ian Williams, VNUNet.com

mardi 8 juillet 2008, sélectionné par Spyworld

logo

L’organisation britannique Privacy International dénonce une approche contraire à la protection de la vie privée.

Le service Street View de Google a été sévèrement critiqué par un groupe de défense de la vie privée britannique avant son lancement au Royaume-Uni. Street View est un service qui fournit une grande diversité de photos pour illustrer des sites sur Google Maps.

Les images sont prises par un convoi de voitures équipées d’appareils photos et peuvent surprendre quelques passants, ce que dénonce le groupe Privacy International qui estime que cela est contraire aux lois sur la protection de la vie privée.

Des plaintes similaires ont déjà été soulevées aux Etats-Unis, où Google a même été sommé de retirer certaines images de son site. Une autre approche consiste à utiliser un logiciel de reconnaissance pour flouter automatiquement les visages qui apparaissent sur toutes les photos.

"Le nouveau service Street View de Google attendu très prochainement au Royaume-Uni est excellent pour le consommateur et apporte une réelle valeur ajoutée, mais la société risque d’être en violation avec les lois sur la protection de la vie privée", a déclaré Martin Warner, co-fondateur de Technology of Tomorrow 2008. "Il existe des solutions pour Google, mais il pourrait s’avérer extrêmement coûteux de falsifier des images pour retirer les personnes de Street View, ce qui pourrait menacer le produit lui-même."

Un porte-parole de Google a déclaré que Street View ne ferait son entrée au Royaume-Uni que lorsque le moteur de recherche se sera assuré d’être en conformité avec la législation locale, et notamment la législation applicable à l’utilisation d’images de personnes.

"Nous utiliserons des technologies telles que le floutage des visages, ainsi que des contrôles opérationnels comme des outils de retrait d’images, de sorte que Street View demeure utile et en conformité avec les normes locales dans tous les pays où le service est disponible", a-t-il précisé.

Pour autant, Privacy International doute de la viabilité des logiciels de floutage des visages. L’organisation a écrit à Google afin d’obtenir des informations techniques sur la technologie, menaçant le moteur de recherche de s’adresser à l’Information Commissioner’s Office si elle n’obtenait pas une réponse rapide.

"Si la plupart des grandes entreprises doivent dans une certaine mesure faire face à ce type de problèmes, il est clair que Google est devenu victime de son propre succès", explique Martin Warner. "Bien qu’il existe pour Google quelques ramifications sérieuses dans ces dernières tentatives visant à garantir la conformité du groupe, le moteur de recherche devrait probablement les dépasser sans que son chiffre d’affaires n’en pâtisse, mais il devra repenser son approche pour la commercialisation de certains services."

Traduction de l’article Google Street View under fire in the UK de Vnunet.com en date du 7 juillet 2008.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :