lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Premier tir d’évaluation technico-opérationnelle du SAMP/T

Premier tir d’évaluation technico-opérationnelle du SAMP/T

DGA, Ministère de la Défense

dimanche 13 juillet 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le site de Biscarrosse du CELM (essais de lancement de missiles) de la délégation générale pour l’armement (DGA) a contribué, le 3 juillet 2008, au premier tir d’évaluation technico-opérationnelle du système sol-air moyenne portée terrestre (SAMP/T) avec un missile Aster 30 réalisé par l’armée de l’air. Ce succès représente une étape majeure du système SAMP/T et ouvre la voie aux livraisons des matériels de série à l’armée de l’air, prévues dès fin 2008.

Pour ce tir, le système SAMP/T était déployé dans une configuration opérationnelle sur le site de Biscarrosse de la DGA. Il s’agit, pour la première fois, d’un tir du système SAMP/T en mode coordonné sur désignation d’objectif externe, fournie en liaison de données par les moyens du centre de détection et de contrôle (CdC) de Mont-de-Marsan, distant de plusieurs dizaines de kilomètres. Ce mode coordonné permet l’engagement et la destruction des cibles à très longue portée. La cible aérienne, simulant une menace aérienne conventionnelle à haute altitude, a été détectée puis engagée par la conduite de tir dans les conditions prévues, à très grande distance. Elle a ensuite été interceptée et détruite par le missile Aster 30.

Le programme franco-italien SAMP/T, composante terrestre du programme FSAF (famille de sol-air futurs) est conduit par l’OCCAr (organisation conjointe de coopération en matière d’armement). Commandé à 15 exemplaires (10 pour la France, 5 pour l’Italie), il sera le premier système européen doté de la capacité d’interception de missiles balistiques de théâtre de type SCUD.

Le système terrestre SAMP/T combine la conduite de tir Arabel et le missile Aster 30. La famille des missiles Aster, conçue et développée par MBDA, est basée sur un missile à deux étages lancé verticalement et disposant d’un système original « pif-paf » qui associe le pilotage aérodynamique classique au pilotage en force par action de jet de gaz au centre de gravité du missile. La conduite de tir Arabel est développée par Thales Air Systems, et comporte un radar à balayage électronique assurant la détection et la poursuite des cibles sur 360°, avec une très grande précision.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :