dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > France > Un financier du terrorisme mis en examen à Paris

Un financier du terrorisme mis en examen à Paris

Antoine Krempf, Europe1.fr

samedi 19 juillet 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Irfan Demirtas, un Turco-Hollandais soupçonné de diriger une filière de financement du Mouvement islamique d’Ouzbekistan, une organisation fondamentaliste d’Asie centrale, a été mis en examen à Paris, notamment pour "financement du terrorisme"

Il est soupçonné de diriger une filière de financement de l’une des organisations islamistes les plus dangereuses du monde. Irfan Demirtas, un Turco-Hollandais a été mis en examen à Paris, notamment pour "financement du terrorisme". Il serait lié au Mouvement islamique d’Ouzbekistan, un mouvement fondamentaliste d’Asie centrale.

Irfan Demirtas a été transféré vendredi des Pays-Bas pour être présenté aux juges antiterroristes Thierry Fragnoli et Philippe Coirre qui l’ont mis en examen vendredi soir pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et financement du terrorisme".

Il a été placé en détention provisoire et rejoint neuf personnes, en majorité turques, déjà mises en examen dans cette affaire. Elles avaient été interpellées en France le 16 mai lors d’une vaste opération de police menée dans la banlieue de Mulhouse et dans le Rhône par des policiers de la DST et le RAID.

Ces onze personnes sont soupçonnées d’avoir collecté des fonds en France pour financer le MIO et d’avoir mené des actions de prosélytisme dans deux mosquées de la région lyonnaise. Le MIO prétend être lié à la nébuleuse Al-Qaïda. Formée en 1998, avec pour objectif affiché de renverser le président ouzbek Islam Karimov, l’organisation prône l’instauration d’un califat, organisme supranational islamique, en Asie centrale. Elle est inscrite sur la liste des organisations terroristes par le département d’Etat américain.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :