lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Défense : Brest perd son centre d’expertise en guerre des (...)

Défense : Brest perd son centre d’expertise en guerre des mines

Ouest-France.fr

jeudi 24 juillet 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Brest va perdre son centre d’expertise en guerre des mines, le Groupe d’études sous-marines de l’Atlantique (Gesma), dans le cadre des restructurations de la Défense. Sa fermeture interviendra en 2011. 105 personnes travaille dans cet organisme qui dépend de la Direction générale de l’Armement (DGA).

Un pôle naval regroupera dès 2009 les activités du Gesma et celles du Centre technique des systèmes navals situé à Toulon. Le site du Gesma situé à Quéliverzan sera libéré par la DGA en 2011/2012.

Cependant, en région brestoise, seront maintenus les personnels et les moyens indispensables à l’évaluation des systèmes de guerre des mines et les équipes chargées des mesures des signatures acoustiques et électromagnétiques des navires, dont les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de l’Ile-Longue (site de Lanvéoc).

Le Gesma travaillait notamment sur la mise au point de drones sous-marins. : Marine nationale.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :