dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > La "base de défense", composante de la nouvelle organisation (...)

La "base de défense", composante de la nouvelle organisation militaire

AFP

jeudi 24 juillet 2008, sélectionné par Spyworld

logo

La réforme des armées s’accompagne de la mise en place d’une nouvelle organisation territoriale fondée sur les "bases de défense" regroupant et mettant en commun le soutien aux différentes armes.

"La dispersion géographique et l’organisation propre à chaque armée ont conduit à un dispositif d’administration générale et de soutien (logistique, ressources humaines, achats..., NDLR) important et très cloisonné", selon le ministère de la Défense.

Dans un souci de rationalisation, une nouvelle architecture va être expérimentée, fondée sur la "base de défense" (BDD), plate-forme de services mutualisant les moyens d’administration générale et de soutien commun.

Onze bases de défense - 10 en métropole et 1 à Djibouti - seront en place dès le 1er janvier 2009, en préfiguration de la future organisation territoriale de la Défense, qui comprendra environ 90 de ces bases de défense.

Les futures bases seront diverses par leur taille (la moitié regroupant plus de 3.000 personnes) et leur composition : une seule ou plusieurs unités majeures, de la même armée ou d’armes différentes.

Les bases regrouperont tous les organismes du ministère de la défense : armées, DGA (Direction générale de l’armement), SGA (secrétariat général pour l’administration).

Les bases expérimentales de métropole seront à Avord (Cher), Brest, Clermont-Ferrand, Creil (Oise), Laudun-l’Ardoise (Gard), La Valbonne (Ain), Marseille, Nancy, Rennes, Valence.

"Notre objectif est de consacrer 60% des effectifs de la défense aux missions opérationnelles contre 40% pour l’administration générale et le soutien", relève le ministère de la défense.

Actuellement, le rapport inverse prévaut : 60% pour administration et soutien, 40% pour l’opérationnel.

La réforme des armées s’accompagne de la mise en place d’une nouvelle organisation territoriale fondée sur les "bases de défense" regroupant et mettant en commun le soutien aux différentes armes. - Stéphane de Sakutin


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :