vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Anti-missiles : Israël reçoit l’aval du Pentagone

Anti-missiles : Israël reçoit l’aval du Pentagone

Reuters

mercredi 30 juillet 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Les Etats-Unis intègreront prochainement Israël à deux systèmes de détection de missiles pour prévenir toute éventuelle attaque d’une république d’Iran dotée de l’arme atomique, a déclaré mardi le ministre israélien de la Défense Ehud Barak.

Les deux alliés sont également en discussions avancées pour améliorer le système de défense Arrow II contre les tirs de missiles balistiques.

A l’issue d’un entretien avec son homologue américain Robert Gates à Washington, Barak a précisé qu’il avait obtenu l’aval du Pentagone pour l’installation en Israël d’un radar puissant avant le changement de gouvernement en janvier prochain.

Construit par le groupe Raytheon, ce système "X-band" est capable, selon les responsables de l’administration Bush, de repérer un objet de la taille d’une balle de base-ball à une distance de 4.700 kilomètres.

Il pourrait permettre à un missile anti-balistique Arrow de décoller à mi-chemin du parcours d’un missile iranien Shehab-3 vers l’Etat hébreu, dont la durée est évaluée à 11 minutes.

Barak a également déclaré que les Etats-Unis intégreraient davantage Israël à son système de satellites DSP (Defense Support Program), censé détecter le lancement d’un missile.

"Dans les prochains mois", a affirmé l’ancien Premier ministre travailliste, "Israël sera plus fort et mieux préparé dans le domaine de la protection contre les menaces de longue distance."

L’Etat juif avait annoncé l’an dernier que le système de défense antimissile Arrow, essentiellement financé par les Etats-Unis, serait amélioré.

Le projet Arrow III serait ainsi capable de détruire des missiles à des altitudes plus élevées qu’aujourd’hui.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :