lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Les résultats semestriels d’EADS n’ont pas rassuré le (...)

Les résultats semestriels d’EADS n’ont pas rassuré le marché

La Tribune.fr

mercredi 30 juillet 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le groupe européen d’aéronautique et de défense affiche des performances solides sur les six premiers mois de l’année, malgré une charge exceptionnelle en raison des retards de livraison chez Airbus. Mais en Bourse, le titre a décroché de près de 5%.

Le groupe européen d’aéronautique, d’espace et de défense EADS a vu son bénéfice bondir de 332% à au premier semestre de son exercice, à 403 millions d’euros, contre 71 millions d’euros l’an dernier à la même période. L’an dernier, le groupe avait été fortement pénalisé par les retards enregistrés par le programme A380 d’Airbus et les retombées du plan Power 8.

Le chiffre d’affaires de la maison-mère d’Airbus a augmenté de 8% sur les six premiers mois de l’année et se situe à 19,7 milliards d’euros (18,4 milliards d’euros au premier semestre 2007). Le groupe précise que "chacune des cinq divisions a contribué à cette croissance, malgré la détérioration du dollar".

EADS a confirmé sa prévision d’EBIT (résultat d’exploitation) consolidé pour l’exercice 2008, soit 1,8 milliard d’euros, malgré une charge de715 millions d’euros enregistrée en raison des retards sur le programme d’Airbus très gros porteur A380. Au premier semestre, l’EBIT d’EADS avant amortissement des écarts d’acquisition et éléments exceptionnels s’élève à 1,16 milliard d’euros. Il y a un an, il avait été particulièrement affecté par les coûts liés au programme de restructuration Power8 et aux charges de lancement de l’A350 chez Airbus et s’était limité à 358 millions d’euros.

Le groupe prévoit qu’Airbus enregistrera des commandes portant sur environ 850 avions en 2008. Le chiffre d’affaires consolidé devrait être supérieur à 40 milliards d’euros en 2008 avec une hypothèse de 470 livraisons au cours de l’exercice.

Et c’est dans le rouge que l’action EADS, côtée à Paris, a terminé la séance sur une perte de 4,89% à 12,05 euros, signant la plus forte baisse du CAC40 ce mercredi.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :