dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Thales : profits semestriels divisés par deux mais objectifs (...)

Thales : profits semestriels divisés par deux mais objectifs confirmés

La Tribune.fr

mercredi 30 juillet 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le groupe français Thales, spécialiste des systèmes d’information pour l’aéronautique et la défense a annoncé mardi après Bourse avoir divisé par deux ses bénéfices consolidés du premier semestre. Le groupe confirme ses objectifs de croissance et de marge opérationnelle. Ce mercredi, l’action a commencé la séance en forte baisse avant de se redresser.

Le bénéfice net part du Groupe de Thales, le spécialiste français des systèmes d’information pour l’Aéronautique et la défense a fondu de plus de la moitié au premier semestre 2008. Dans un communiqué publié mardi soir après Bourse, le groupe fait ainsi état d’un bénéfice consolidé tombé à 244,1 millions d’euros contre 504,5 millions un an plus tôt, soit 52% de baisse. Ajusté, c’est-à-dire avant l’impact des écarts d’acquisition, ce bénéfice ressort à 289 millions d’euros contre 559 millions d’euros, soit 48% de chute.

Dans le même temps, son bénéfice opérationnel consolidé s’est aussi retrouvé quasiment divisé par deux, à 324,6 millions d’euros contre 612,6 millions au premier semestre 2007. Toutefois, le groupe met plutôt en avant son bénéfice opérationnel courant ajusté avant restructuration qui ressort du coup à 375 millions d’euros, n’affichant qu’une baisse de 6% sur un an et une croissance organique (à taux de change et périmètre comparables) en hausse de 10%.

Quant au chiffre d’affaires, il progresse de 2% à 5,67 milliards d’euros. A périmètre et taux de change constants en revanche, la croissance est de 6,3%.

En progression également, les prises de commandes, lesquelles à 6,05 milliards d’euros augmentent de 13% (16% de croissance organique). Au 30 juin 2008, le groupe indique totaliser un carnet de commandes de 22,62 milliards d’euros, quasiment stable par rapport à la même date de l’année précédente. (+6% de croissance organique).

Le groupe explique dans son communiqué que 2008 est la première année où Thales "intègre le plein effet des opérations stratégiques majeures finalisées avec Alcatel-Lucent en 2007 : en effet seules les activités Transport et Sécurité acquises au groupe de télécommunication étaient consolidées dès le 1er janvier 2007, les filiales spatiales ne sont entrées dans le périmètre de consolidation qu’au 1er avril 2007".

En termes de perspectives pour 2008, Thales confirme ses objectifs de croissance organique de 6% " dans un environnement marqué par la force persistante de l’euro contre le dollar et la livre sterling, une politique budgétaire restrictive dans certains de ses pays grands marchés domestiques et des retards dans la montée en puissance chez Boeing et Airbus de quelques grands programmes aéronautiques".

Le groupe maintient également viser une marge opérationnelle courante après restructurations d’au moins 7,25% du chiffre d’affaires contre 7% en 2007 et 6,6% pour ce premier semestre 2008.

Un premier semestre que les investisseurs ont d’abord jugés très décevants. A mi-séance, le titre Thalès perdait plus de 6% ce mercredi à la Bourse de Paris avant de se rattraper et terminer la séance sur un repli de 2,07% à 36,86 euros.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :