vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Intelligence économique > Des actionnaires de Thales montent au créneau

Des actionnaires de Thales montent au créneau

AFP, via Ixarm.com

lundi 3 octobre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

L’association du personnel actionnaire de Thales (APAT) et la Fédération des associations d’actionnaires salariés de Thales (FAST) ont dénoncé dimanche la "campagne de dénigrement et de déstabilisation systématique" dont le groupe européen d’électronique de défense fait l’objet selon elles."L’exploitation médiatique d’une affaire particulière aboutit (...) à jeter le doute et l’opprobre sur les pratiques commerciales et la moralité des salariés" du groupe (ex-Thomson-CSF) et "porte gravement atteinte à l’image de Thales auprès de ses clients, ses salariés et ses actionnaires", selon un communiqué conjoint de l’APAT et la FAST, qui font allusion aux accusations de corruption d’un ancien cadre du groupe.Michel Josserand, ex-PDG d’une filiale de Thales et actuel salarié d’EADS, a dénoncé dans Le Monde un vaste système de corruption dans le groupe qui, selon lui, représenterait en commissions illégales 1% à 2% de son chiffre d’affaires (10,5 milliards d’euros en 2004).Thales a opposé un "démenti formel" à ces accusations et annoncé son intention de porter plainte pour diffamation contre le quotidien Le Monde et Michel Josserand.En outre, l’APAT et la FAST "réaffirment leur opposition à toute tentative de dépeçage ou de démantèlement de leur société", en allusion aux négociations en cours sur un éventuel rapprochement entre Thales et le groupe publique de construction navale militaire DCN.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :