dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Kosovo : un ancien guérillero nommé ministre de la Défense

Kosovo : un ancien guérillero nommé ministre de la Défense

RTBF.be

mardi 5 août 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le chef du gouvernement kosovar Hashim Thaçi a nommé mardi un ancien combattant indépendantiste, Fehim Mujota, au poste de ministre de la Défense du Kosovo, qui a proclamé unilatéralement son indépendance d’avec la Serbie le 17 février.

"Le Premier ministre Hashim Thaçi a reçu Fehim Mujota, qui a été nommé ministre, et lui a fait part de sa décision de lui confier le ministère chargé des forces de sécurité" du Kosovo, indique un communiqué diffusé par le chef du gouvernement kosovar.

M. Mujota appartient au Parti démocratique du Kosovo (PDK) de M. Thaçi, issue de la guérilla de l’Armée de Libération nationale (UCK) qui luttait pour l’indépendance contre les forces du régime autoritaire du président yougoslave Slobodan Milosevic pendant le conflit de 1998-1999.

Sa nomination n’a pu se faire avant l’entrée en vigueur, à la mi-juin, de la Constitution du Kosovo.

Les services de sécurité kosovar comprendront 2.500 hommes, avec 800 réservistes, comme le prévoyait le plan pour le règlement du statut du Kosovo du médiateur de l’ONU Martti Ahtisaari

Ce plan préconisait une indépendance sous surveillance internationale pour la province serbe à majorité albanaise qui était administrée par l’ONU depuis juin 1999.

L’indépendance du Kosovo a été reconnue à ce jour par 43 pays, dont les principaux Etats de l’Union européenne (UE) et les Etats-Unis.

La Serbie s’y oppose résolument et considère toujours le Kosovo comme l’une de ses provinces. Belgrade est soutenu dans sa position par la Russie dans les enceintes internationales.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :