vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > La Géorgie victime de cyberattaques

La Géorgie victime de cyberattaques

01net.com

lundi 11 août 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Depuis plusieurs jours, les sites gouvernementaux font l’objet de piratage. Le pays va recevoir le soutien d’experts estoniens.

Le conflit qui oppose la Russie à la Géorgie trouve un prolongement sur Internet. Depuis quelques jours, certains sites géorgiens sont bloqués, d’autres piratés. Récemment, celui du ministère des Affaires étrangères géorgien affichait une caricature du président Mikheïl Saakachvili sous les traits d’Adolf Hitler, avant d’être débranché par les autorités. Ce lundi 11 août dans l’après-midi, ce site était toujours inaccessible. Dans un communiqué repris par Le Monde, le gouvernement géorgien pointe du doigt la Russie, évoquant « une action semblable aux cyberattaques menées par Moscou contre d’anciennes républiques soviétiques ». C’est justement l’une de ces républiques qui s’apprête à apporter son soutien à la Géorgie dans ce cyberconflit.

L’Estonie envoie ses experts

Selon l’AFP, l’Estonie s’apprête en effet à dépêcher sur place quelques uns de ses experts en sécurité informatique. L’agence de presse cite un membre du centre informatique estonien, dont dépend le Cert (Computer Emergency Response Team) local. L’Estonie peut se prévaloir d’une certaine expérience dans ce domaine. En avril 2007, la république balte était la cible d’une vaste attaque touchant ses sites gouvernementaux, ceux des banques, des médias et des partis politiques. A l’époque, le Premier ministre estonien, Andrus Ansip, affirmait que « ces attaques sont venues directement des adresses IP du bureau du président » russe (à l’époque Vladimir Poutine). Ces incidents contre les sites estoniens étaient intervenus peu après l’enlèvement dans un jardin public de la capitale estonienne, d’un monument à la gloire de l’Armée rouge et datant de la période soviétique.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :