mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Piratage informatique de l’aministration fédérale : le MPC (...)

Piratage informatique de l’aministration fédérale : le MPC enquête

ATS

mercredi 13 août 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Un Etat ou des criminels étrangers pourraient être à l’origine du piratage informatique dont a été victime l’administration fédérale à la fin 2007. Le Ministère public de la Confédération enquête pour activité de renseignement politique illégale.

La porte-parole du MPC a confirmé l’information diffusée par le site alémanique "20 Minuten Online". Il existe aussi le soupçon d’infiltration non autorisée d’un système de traitement de données. Mme Balmer n’a pas souhaité commenter davantage l’affaire.

Des ordinateurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) et du SECO avaient été visés à la fin 2007, avait-on appris en mai. Un fournisseur d’accès à internet en Afrique a, semble-t-il, été utilisé pour l’attaque. Ce qui ne signifie pas qu’un Etat ou des criminels africains l’ont commise.

Des fournisseurs dans plusieurs autres pays non africains ont d’ailleurs été utilisés. Il a très vite été clair pour les enquêteurs que les pirates informatiques disposaient d’un grand savoir-faire technique. Mais il ne semble pas qu’il y ait eu subtilisation de données sensibles.

L’attaque informatique a été lancée fin novembre ou début décembre. Le ou les pirates ont mis en scène un concours de photographie fictif grâce à des e-mails et des sites Internets truqués. Plus de 500 e-mails ont été envoyés en deux vagues.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :