vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Afghanistan : Morin envisage des forces spéciales

Afghanistan : Morin envisage des forces spéciales

Nouvelobs.com, avec AP

mardi 26 août 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministre de la Défense, qui doit être entendu ce mardi par les députés des commissions de la Défense et des Affaires étrangères, évoque l’envoi de troupes supplémentaires pour "améliorer le renseignement".

Hervé Morin, le ministre de la Défense, annonce le possible envoi "de quelques forces spéciales" en Afghanistan, dans une interview accordée au Parisien/Aujourd’hui en France à paraître ce mardi 26 août. "Non pas pour mener des opérations militaires, mais pour améliorer le renseignement, afin de permettre à nos troupes de mieux appréhender l’environnement dans lequel elles se trouvent".

"Excès de confiance"

Le ministre de la Défense est revenu sur les déclarations du commandant des forces de l’OTAN à Kaboul, avouant lundi un "excès de confiance" dans la préparation de l’opération qui a coûté la vie à dix militaires français en Afghanistan il y a une semaine. "Dans le contexte du 18 août, date de l’indépendance de l’Afghanistan, aurait-on dû être plus précautionneux, plus attentifs ? C’est toujours facile à dire une fois que les choses sont arrivées..."

Un grand débat sur l’Afghanistan est prévu au Parlement lors d’une session extraordinaire qui commencera le 22 septembre. Le ministre de la défense voudra y "expliquer que nous ne sommes pas engagés dans un combat franco-français, mais dans un combat international contre le terrorisme, dont dépend notre propre sécurité". Il a rappelé que les Nations unies avaient mobilisé 39 pays et que 50.000 hommes se trouvaient dans la zone.

Hervé Morin et Bernard Kouchner devrait s’exprimer ce mardi à l’Assemblée nationale.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :

1 Message

  • Afghanistan : Morin envisage des forces spéciales 27 août 2008 14:13, par Shemagh

    On ne devrai pas écrire " on envisage d’envoyer" mais "on envisage de RENVOYER" les forces spéciales. Rappelez vous les débats : LES FS sont employés comme infanterie sur le terrain, quel scandale ! lisait-on, d’employer des gens aussi spécialisés à des menus travaux d’infanterie.
    Voilà le résultat !

    Concernant nos 10 morts auquel je rajoute celui d’un membre des FS au Tchad-Soudan : "Furtivité et rapidité" les deux maitres mots d’un fiasco TOTAL de la DOCTRINE ET DU COMMANDEMENT, Saint-Cyr et West-Point mano en la mano !!!