mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Budget Defense 2006 : "très satisfaisant" pour la majorité (Teissier, (...)

Budget Defense 2006 : "très satisfaisant" pour la majorité (Teissier, UMP)

AFP, via Ixarm.com

mercredi 5 octobre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Le président de la commission de la Défense de l’Assemblée nationale, l’UMP Guy Teissier, a fait part de la satisfaction des députés de la majorité sur les crédits de la défense pour 2006, à l’issue de l’audition mardi du ministre Michèle Alliot-Marie."On l’a accueilli d’une façon très satisfaisante puisque ce budget est en augmentation de 3,5%, alors que nous savons que nous traversons une période difficile dans ce pays", a déclaré à l’AFP M. Teissier.Pour le député des Bouches-du-Rhône, ce budget traduit "une volonté forte du ministre de la Défense, appuyé par le président de la République, de faire en sorte que ce budget soit conforme à la loi initiale de programmation militaire"."La majorité et l’opposition d’ailleurs ont salué cette prouesseC’est quand même un budget très satisfaisant", a souligné M. Teissier.L’ancien président de la commission de la Défense, le socialiste Jean-Michel Boucheron, a toutefois annoncé que le groupe PS ne votera pas ces crédits, même si "ce n’est pas un mauvais budget"."Le budget de la Défense n’est pas au centre des critiques socialistes. C’est un budget qui est bon s’il est tenu dans ses chiffres. Toute la question est de savoir si les 5% de réserves du ministère des Finances sur le budget de la Nation vont aussi concerner celui de de la Défense", a déclaré le député de l’Ille-et-Vilaine.Selon lui, "autant le projet peut être acceptable, autant sa réalisation est plus qu’incertaine. C’est ce qui motivera le fait que nous ne voterons pas ce budget parce qu’on peut craindre qu’il y ait une partie virtuelle dans ces crédits"."Celui-là n’est pas le pire, il n’est même pas mauvais, mais c’est un budget d’affichage", a souligné M. Boucheron.Le budget 2006 prévoit pour le ministère de la Défense 47 milliards d’euros de crédits répartis en quatre missions : défense, anciens combattants, sécurité et recherche. Les trois quarts de ces crédits vont à la mission défensemds EUR), qui regroupe quatre programmes, dont "préparation et emplois des forces" (20,9 mds) et "équipement des forces" (10,6 mds).


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :