dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > La plupart des habitants de Slupsk en Pologne opposés à l’installation du

La plupart des habitants de Slupsk en Pologne opposés à l’installation du bouclier anti-missile américain

Xinhua

jeudi 28 août 2008, sélectionné par Spyworld

logo

66% des adultes résidents à Slupsk (province de Pomorskie) et dans le comté de Slupsk, en Pologne, sont contre la décision de leur gouvernement d’autoriser les Américains à installer des composants de leur bouclier anti- missile près de Redzikowo, selon un sondage publié mercredi.

Redzikowo, situé dans la province de Slupsk (nord-ouest de Pologne), est la localité auprès de laquelle 10 intercepteurs terrestres seront installés, comme le prévoit l’accord américano- polonais sur le bouclier anti-missile.

Citant les résultats du sondage réalisé par PBS DGA, l’agence de presse polonaise PAP a rapporté que le nombre d’opposants au bouclier a augmenté de 7% par rapport au sondage du 17 mars (qui était de 59,7%).

30% des interrogés soutiennent le projet du gouvernement, par rapport à 30,7% le 17 mars. 4% ont répondu ne pas avoir d’avis sur la question, contre 9,6% le 17 mars.

D’après 86% des personnes interrogées, la région de Slupsk devrait recevoir plus d’investissements en compensation de l’installation de la base américaine ; 69% pensent que le gouvernement devrait s’adresser aux habitants de la province pour parler du bouclier, et 74% estiment que la politique d’information du gouvernement concernant ce bouclier était mauvaise.

Ce sondage s’est déroulé du 22 au 25 août auprès d’un groupe représentatif de 500 habitants de Slupsk.

Le 20 août, la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice et son homologue polonais Radolsaw Sikorski ont signé un accord à Varsovie sur le déploiement de composants du bouclier anti-missile américain en Pologne.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :