samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > L’armée suisse manque de moyens

L’armée suisse manque de moyens

ATS

dimanche 31 août 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le développement de l’armée, tel que prévu, n’est pas faisable financièrement et du point de vue humain, constate un rapport interne du Département de la défense (DDPS). Le remplacement des Tiger pourrait être compromis.

Le rapport interne de l’Etat-major de planification de l’armée, baptisé "Masterplan 08", a été dévoilé par la SonntagsZeitung.

De 160 à 180 millions

Il relève que le fonctionnement de l’armée coûte si cher qu’il n’y a plus d’argent pour les investissements. L’institution n’est plus capable de remplir ses missions en cas de situation critique, et cela pour des années.

Pour garantir un fonctionnement minimal de l’armée, il faudrait dès 2009 et chaque année détourner de 160 à 180 millions de francs du budget d’investissements pour l’entretien et l’exploitation courante, indique le rapport.

Le budget d’achats s’en trouverait ainsi toujours plus réduit. Et le projet de remplacer les avions de combat Tiger serait touché de plein fouet (lire ci-contre). "Rien de nouveau" L’achat de nouveaux avions de combat devra en outre passer l’écueil populaire, le GSsA ayant lancé une initiative contre ce projet. Dans un communiqué, le Groupement pour une Suisse sans armée (GSsa) indique avoir déjà récolté 43’000 signatures.

Ce rapport ne contient en soi "rien de nouveau", a dit à l’ATS le porte-parole du DDPS, Jean-Blaise Defago. "Nous le disons depuis des années et c’est un fait : l’armée subit une cure d’amaigrissement". On atteint maintenant une limite où l’argent manque toujours plus.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :