lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > France > Menace terroriste : le juge Bruguière sonne l’alarme

Menace terroriste : le juge Bruguière sonne l’alarme

Nouvelobs.com, avec AP

mercredi 5 octobre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Le juge Bruguière, patron du pôle antiterroriste, estime que la "radicalisation n’a jamais été aussi forte" en France.

Le patron du pôle antiterroriste Jean-Louis Bruguière estime que "jamais la radicalisation n’a été aussi forte" et qu’elle "est directement liée à la situation en Irak qui modifie les contours de la menace". "Nous assistons en fait à une mutation des réseaux, avec de nouveaux acteurs encore plus jeunes, parfois même mineurs, et donc encore plus malléables", assure-t-il dans Le Figaro paru mercredi 5 octobre. Selon lui, le vivier islamiste "devient de plus en plus instable".

Formés en Afghanistan

Concernant un éventuel risque nucléaire, il affirme que "le risque de bombe sale ne relève pas de la supputation". "Il s’est déjà matérialisé avec l’affaire Jose Padilla, ce taliban américain de Brooklyn interpellé en mai 2002, alors qu’il voulait faire exploser une bombe radiologique aux Etats-Unis", précise-t-il. Il estime par ailleurs que "la menace chimique reste d’actualité pour la simple raison que certains de ces réseaux ont travaillé sur du chimique ou du biologique primaire de type ricine ou type botulique". "Ils ont été formés en Afghanistan dans des camps spécialisés tenus notamment par des Egyptiens, dans le Caucase aussi, en Géorgie, en lien avec la mouvance tchétchène de l’émir Hattab, et dans l’enclave d’Al-Ansar dans le Kurdistan irakien", explique-t-il.

JPEG - 5.6 ko

Jean-Louis Bruguière (AP)


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :