dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Un espion à la Maison-Blanche

Un espion à la Maison-Blanche

Mariette Le Guellaff, l’Express, avec Reuters

jeudi 6 octobre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Un ex-soldat américain, ancien collaborateur d’Al Gore puis Dick Cheney a été arrêté pour espionnage.

La chaîne de télévision ABC a révèlé mercredi soir qu’un ex-soldat américain, qui avait été affecté à la Maison Blanche, a été arrêté pour espionnage. La présidence américaine a confirmé l’information, sans faire de commentaire. Son porte-parole, Trent Duffy, a indiqué que le FBI avait été chargé de l’enquête. Selon ABC, Leandro Aragoncillo, 46 ans, citoyen américain d’origine philippine, aurait transmis des documents du FBI sur les Philippines à des membres de l’opposition dans ce pays.

Le Marines a travaillé pour les services du vice-président Dick Cheney, après avoir été rattaché à ceux de l’ancien vice-président Al Gore à la fin des années 1990. Il bénéficiait d’une autorisation "top-secret", qui lui permettait d’accéder à des dossiers sensibles stockés dans les ordinateurs de la présidence américaine. Après avoir quitté le corps des Marines, Leandro Aragoncillo avait rejoint le FBI en juillet 2004 et travaillait pour un centre de renseignement de la police fédérale américaine dans le New Jersey . Il aurait téléchargé plus de 100 documents secrets sur les ordinateurs du FBI, avant de les transmettre par e-mail à ses contacts aux Philippines Le procureur fédéral du New Jersey, Christopher Christie, avait annoncé l’arrestation de Leandro Aragoncillo le 12 septembre mais n’avait pas, alors, indiqué qu’il avait travaillé pour la présidence américaine. Le procureur avait également précisé qu’un ancien responsable des services de renseignement de la police nationale philippine, Michael Ray Aquino, 39 ans, avait été interpellé dans le cadre de cette affaire.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :