samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > La difficile coordination du renseignement français : un défi (...)

La difficile coordination du renseignement français : un défi historique

Gérald Arboit, CF2R.org

dimanche 7 septembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Coordonner signifie « agencer des activités diverses en vue d’obtenir un ensemble cohérent, un résultat déterminé ». Appliquer cette définition tirée d’un dictionnaire au domaine du renseignement signifie agencer les activités des services de renseignement civils et militaires en vue d’obtenir une communauté cohérente, de permettre une bonne information des décideurs et de maximiser les moyens de recherche. Se penchant sur le cas français, le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale , présenté le 17 juin 2008, prévoit que « l’organisation du renseignement nécessite une meilleure coordination et la recherche de complémentarités mieux définies qu’aujourd’hui » . Depuis le 17 octobre 1962 et la création du Comité interministériel du renseignement (CIR), la France est en perpétuelle recherche de coordination pour ses services d’information. Au-delà d’une volonté politique, dans un pays qui n’a guère de culture en la matière, la question de la coordination du renseignement se pose depuis les origines de la « communauté française de renseignement », au tournant du XIXe siècle.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :