lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Al-Qaïda ne peut renouveler un 11/09 selon Berlin

Al-Qaïda ne peut renouveler un 11/09 selon Berlin

Nouvelobs.com

lundi 8 septembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Pour le chef du renseignement allemand, la nébuleuse terroriste "n’est plus en situation de préparer et d’exécuter tranquillement des attentats d’une importance comparable à ceux du 11 septembre". Cependant, il faut s’attendre à des attentats aux "conséquences énormes" en Europe.

La nébuleuse terroriste Al-Qaïda est trop affaiblie pour perpétrer des attentats de l’ampleur de ceux du "11 septembre", assure le chef du renseignement allemand (BND) Ernst Uhrlau dans un entretien publié lundi 8 septembre dans le quotidien berlinois Der Tagesspiegel.

Ernst Uhrlau estime toutefois qu’il "faut s’attendre à des attentats à l’explosif avec des conséquences énormes" commis par des islamistes radicaux "locaux", installés dans des pays européens.

"Al-Qaïda n’est plus en situation de préparer et d’exécuter tranquillement des attentats d’une importance comparable à ceux du 11 septembre" 2001, contre New York et Washington, déclare Ernst Uhrlau.

"Le succès des nombreuses opérations des forces de sécurité internationales met une pression constante sur la structure d’Al-Qaïda", ajoute-t-il. "En particulier en Europe, la planification d’un attentat serait difficile à mener à bien".

Risque de "terrorisme maison"

Le chef d’Al-Qaïda Oussama ben Laden et son adjoint Ayman al-Zawahiri, sont "la source d’inspiration idéologique pour les djihadistes dans le monde entier" mais "sur le plan opérationnel ils ne peuvent passer à l’attaque", assure Ernst Uhrlau, soulignant que les cellules d’Al-Qaïda en Irak et en Afrique du nord étaient indépendantes. Les deux hommes "compensent leur faiblesse par des messages vidéo et audio qui sont diffusés sur internet".

Ernst Uhrlau met toutefois en garde contre le risque du "terrorisme maison" issu des pays européens, singulièrement sous l’inspiration du groupe algérien Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

Il évoque des islamistes européens recevant une formation dans la zone frontalière pakistano-afghane et estime que "le danger va croissant qu’Al-Qaïda au Maghreb islamique recrute des terroristes dans les pays européens à fortes minorités nord-africaines, de l’Espagne à la Belgique en passant par la France".

Ernst Uhrlau se montre sceptique sur les possibilités que le changement de président en Afghanistan augmente les chances d’arrêter ben Laden ou al-Zawahiri, rappelant que "le code d’honneur des pachtouns interdit de trahir un hôte sous leur protection". "En particulier au profit des incroyants américains, même s’ils offrent 50 millions de dollars".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :